Côte d'IvoirePolitique
A la Une

Côte d’Ivoire / Election présidentielle 2020 : Guillaume Soro réagit après le rejet de sa candidature

La liste définitive des candidats retenus pour participer à l’élection présidentielle prochaine a été rendue publique ce lundi par le conseil constitutionnel.

C’est sur les antennes de la télévision nationale, ce lundi 14 septembre que le président du conseil constitutionnel a révélé à la face du monde la liste des potentiels candidats qui participeront à la présidentielle du 31 octobre prochain.

Publicité

Les candidats retenus par le conseil conseil constitutionnel sont entre autres :

  • Le Président sortant, candidat du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) Alassane Ouattara, il est né le 01/01/1942 à Dimbokro, et est Économiste.
  • Le président du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), chef de fil de l’opposition composée de 17 partis politiques et ancien président de la République, Henri Konan Bédié. Il est né le 04/01/1934 à Dadiékro. Il est planteur
  • Le candidat du Front Populaire Ivoirien (FPI), ancien premier ministre et réputé proche du régime en place, Pascal Affi N’guessan. Il est né le 01/01/1953 à Bouadikro et est Ingénieur des Télécommunications, il a par ailleurs été candidat perdant à l’élection présidentielle de 2015
  • La quatrième personne à être sur la liste des candidats retenus est l’ancien président de la jeunesse du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), ancien député de la commune de Port-Bouët et candidat perdant lors de l’élection présidentielle de 2015, Kouadio Konan Bertin dit KKB. Né le 26/12/1968 à Krikpoko/Lakota, il est planteur. Il va à ces élections en Indépendant.

Il faut par ailleurs noter que les candidatures de Guillaume Soro, ancien chef rebelle et ex-Premier ministre, et de l’ex-président Laurent Gbagbo ont été jugées lundi 14 septembre irrecevables par le Conseil constitutionnel en vue de la présidentielle ivoirienne prévue le 31 octobre.

Guillaume Soro réagit après le rejet de sa candidature:

» Je conteste vigoureusement la décision injuste et infondée prise ce lundi 14 septembre 2020 par le Conseil Constitutionnel. Je considère que c’est une décision inique, politiquement motivée, juridiquement boiteuse et qui s’inscrit dans une logique d’anéantissement de la démocratie et l’Etat de droit.

Le Conseil Constitutionnel sous Mamadou Koné vient ainsi de cautionner, et cela sans surprise, la forfaiture et le parjure de M. Alassane Ouattara, consacrant ainsi la soumission du Droit et de la Justice à la férule du RHDP et de son Président.

Nous ne pouvons accepter ce Coup d’Etat acté par le Conseil constitutionnel. Dans ces circonstances, j’annonce que nous engagerons une étape nouvelle de notre combat pour la démocratie dans notre pays. Elle sera âpre mais nous la gagnerons sans aucun doute.  » soutient Guillaume Kigbafori Soro

Publicité 2

Notons que le conseil constitutionnel a reçu 44 dossiers de candidature et ce sont les dossiers des quatre personnalités citées ci-dessus qui ont été retenus.

Comme rappel, ce lundi matin les manifestations contre la volonté du Chef de l’Etat Alassane Ouattara de briguer un autre mandat ont été observées dans certaines localités du pays. Des cars et des bus ont été incendiés à Bangolo comme dans la commune de Yopougon.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page