Côte d'IvoireCulture & LoisirsPeople

Côte d’Ivoire -Révélation / voici pourquoi Zota a gardé sa grossesse secrète

La danseuse ivoirienne Zota est l’heureuse maman d’une magnifique petite-fille depuis trois semaines environ. Longtemps absente de la scène musicale, la danseuse de Serge Beynaud, était enceinte. Quelques jours donc après son accouchement, elle relève dans une interview télévisée, pourquoi elle a décidé de garder secret sa grossesse tout ce temps.

Absente depuis plusieurs mois en raison de la maternité, Zota à informé toute sa communauté il y a trois semaines qu’elle avait donné naissance à une petite fille. Même si la rumeur courait depuis plusieurs mois, la danseuse de Serge Beynaud ne l’avait jamais affirmé. Elle ne décide de rendre la nouvelle publique que seulement après son accouchement.

Côte d'Ivoire -Révélation / voici pourquoi Zota a gardé sa grossesse secrète

Interrogée sur les raisons de ce silence absolu sur sa grossesse, Zota soutien l’hypothèse de la protection contre toute négativité possible envers son bébé en phase de développement.

« C’est mon premier enfant, on est en Afrique, on se connaît. Bouche des gens là, c’est trop compliqué. Donc j’ai préféré garder les images, les vidéos. Après l’accouchement, j’ai commencé à partager. » a fait savoir la danseuse ivoirienne.

S’agissant de son expérience de jeune maman, Zota révèle en être particulièrement heureuse. Nonobstant les nuits blanches d’après ses dires, « être maman reste passionnant« .

Lire aussi : Côte d’Ivoire/ Zota nouvellement maman : ce message à son bébé éblouit la toile

En ce qui concerne sa carrière aux côtes de Serge Beynaud, Zota rassure qu’il ne s’agit pas de la fin. Elle sera très bientôt de retour pour éblouir toute sa communauté ou fans. « Je serais toujours avec Beynaud, je serais toujours à ses côtés » révèle t-elle. Puis de préciser cependant que devenir maman changerait naturellement un bon nombre de choses dans sa carrière.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page