MaliPolitique
A la Une

Coup d’Etat au Mali ? plusieurs ministres arrêtés par des soldats armés, l’ORTM évacuée… le point de la situation

Situation tendue au Mali. La tentative de ”coup d’Etat” ne se fera pas sans mystère. Plusieurs membres du gouvernement Ibrahim Boubacar Kéîta ont été appréhendés par des soldats armés, la radio-télévision nationale du pays basée à Bamako fermée…

Un coup d’Etat militaire en cours au Mali contre le régime IBK ? Alors qu’il était dans son bureau, le ministre malien des finances, Abdoulaye Daffé a été enlevé ce mardi à l’ACI 2000 par des hommes armés non encore identifiés aux environs de 8h00, rapporte Connectionivoirienne.com qui note que le Chef d’Etat-major de la garde nationale et son DAF ont subi le même sort.

Publicité

Comme eux, le Président de l’Assemblée Nationale Moussa Timbine n’est pas non plus épargné. Des sources concordantes indiquent en effet que les mutins en furie sont en passe d’arrêter tous les ministres quoi qu’aucune information n’a pour l’heure filtré sur leur destination. Le président Ibrahim Boubacar Keïta serait lui-même activement recherché par les forces assaillantes.

Depuis la matinée de ce mardi, la situation du pays est tendue. Le personnel de l’administration publique n’a pas daigné se présenter dans les bureaux, les banques, les marchés et les espaces publics sont fermés. Selon la presse locale, le nouveau choc viendrait du camp militaire de Kati (camp Soundjata) d’où était parti la déstabilisation contre le président Amadou Toumani Touré (ATT) en 2012.

Du côté de la radio-télévision nationale malienne (ORTM), la situation reste insaisissable. Alors que son personnel a été évacué tôt le matin, les programmes se poursuivent toujours sur la chaine. Mais un fait étrange, le journal télévisé de ce jour a été présenté dans une brièveté sans pareil de 15 min par le journaliste Kalifa Nama Traoré visiblement très confus à l’écran.

Publicité 2

Coup d’Etat au Mali ? plusieurs ministres arrêtés par des soldats armés, l’ORTM évacuée… le point de la situation

En chargeant ce tweet, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter.
En savoir plus

Charger le tweet

Les principaux instigateurs de cette mutinerie ne sont autres que le Colonel Sadio Camara, ex-directeur du Prytanée militaire de Kati, fraichement rentré d’une formation en Russie et le Colonel DIAW de la Région militaire de Kati.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page