MondePolitique
A la Une

Crimes de guerre en Ukraine : Un soldat russe condamné à la prison à vie

C’est le premier procès pour crimes de guerre depuis le début de l’invasion russe.

Un tribunal ukrainien a condamné lundi un soldat russe à la prison à vie pour avoir tué un civil non armé.

Vadim Shishimarin, un commandant de char de 21 ans, avait plaidé coupable d’avoir tué Oleksandr Shelipov, 62 ans, dans le village de Chupakhivka, au nord-est de l’Ukraine, le 28 février.

LIRE AUSSI: Crime de guerre en Ukraine : le premier procès a eu lieu, un soldat russe fait des aveux

Le juge Serhiy Agafonov a déclaré que Shishimarin, exécutant un « ordre criminel » d’un soldat de rang supérieur, avait tiré plusieurs coups de feu à la tête de la victime avec une arme automatique.

« Étant donné que le crime commis est un crime contre la paix, la sécurité, l’humanité et l’ordre juridique international … le tribunal ne voit pas la possibilité d’imposer une peine (plus courte) », a-t-il déclaré.

Shishimarin, vêtu d’un sweat-shirt à capuche bleu et gris, a suivi les débats en silence depuis un box en verre renforcé dans la salle d’audience et n’a montré aucune émotion à la lecture du verdict. Il est resté debout, la tête baissée, écoutant un traducteur.

L’avocat de Shishmarin, Viktor Ovsyannikov, a déclaré qu’il n’était pas surpris par le verdict, car il y a eu « une certaine pression de la société » et a indiqué qu’il allait faire appel.

Ce procès, qui n’a débuté que la semaine dernière, revêt une importance symbolique considérable pour l’Ukraine.

Kiev a accusé la Russie d’atrocités et de brutalité à l’encontre des civils depuis le début de l’invasion et a déclaré avoir recensé plus de 10 000 crimes de guerre possibles.

Crédit photo : metrophildelphia

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page