AfriqueDivers

Croyant que sa femme était serveuse à l’hôtel, il découvre qu’elle est prostitué

Un homme vient de vivre un moment très difficile dans sa vie de telle sorte qu’il n’arrive pas à se remettre de la douleur qui continue de transpercer son cœur. Depuis quelques mois, sa femme Myriam prétendait avoir eu un travail comme serveuse dans un hôtel de la ville.

L’homme en question venait de perdre son travail à cause d’une compression. Il fallait donc que la famille puisse vivre et surtout que la dame voulait impérativement survenir à ses propres besoins.

Publicité

Très heureux de la voir sortir pour aller travailler, l’homme ne pouvait pas imaginer que sa femme, loin d’être une serveuse à l’hôtel, était plutôt une prostituée bien engagée.

Un soir l’enfant faisait de la fièvre, l’homme n’ayant pas d’argent, a décidé d’aller voir sa femme afin que cette dernière lui donne un peu d’argent pour acheter les médicaments à l’enfant, dans le but de faire baisser sa température.

A son arrivée à l’hôtel, par hasard, il surprend sa femme sortant d’une chambre en redressant sa jupe, toute en sueur, accompagné d’un client qui manifestement était très satisfait de la prestation de cette dernière.

L’homme n’a pas pu supporter un tel abus de confiance de sa femme. Il a immédiatement demandé le divorce. Afripeople cette décision de l’homme est-elle la bonne ? L’homme a-t-il bien agi ?

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

8 commentaires

  1. El n’avait pas besoin de se prostituée pr aider la famille. El n’a pa d dignité et ne respecte pas son corp. C’est désolant de voir à kel pont la facilité peut pousser certaines personnes à tomber bas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer