BasketballSport
A la Une

Décès de Kobe Bryant : sa veuve porte plainte contre l’opérateur d’hélicoptère

La femme de Kobe Bryant, Vanessa, a intenté lundi un procès pour mort injustifiée contre la société propriétaire de l’hélicoptère qui s’est écrasé le mois dernier, tuant la star de la NBA, la fille de 13 ans du couple, Gianna, et sept autres personnes.

Le procès – intenté contre Island Express Helicopters, Island Express Holding Corp. et Ara Zobayan – a eu lieu le même jour que le mémorial organisé au Staples Center de Los Angeles en l’honneur à la vie de la star des Los Angeles Lakers.

Publicité

Vanessa Bryant déclare dans son procès que Zobayan n’a pas « fait preuve de la prudence habituelle lors du pilotage de l’hélicoptère en question » et a été « négligent ». Zobayan est également mort dans le crash.

D’après le procès, « sur la base d’informations et de convictions, la partie defenderesse Island Express Helicopters a employé le défendeur Zobayan avec un mépris conscient des droits ou de la sécurité d’autrui et a autorisé ou ratifié sa mauvaise conduite, et s’est elle-même conduite avec malveillance, oppression ou fraude ».

En outre, Mme Bryant déclare que Zobayan « n’a pas surveillé et évalué correctement les conditions météorologiques avant le décollage, n’a pas obtenu de données météorologiques correctes avant le vol en question, n’a pas interrompu le vol alors qu’il connaissait les conditions nuageuses… n’a pas évité les obstacles naturels sur la trajectoire de vol… (et) n’a pas utilisé correctement et en toute sécurité l’hélicoptère, ce qui a entraîné un accident ».

Le procès vise à obtenir des dommages et intérêts non spécifiés.

Le National Transportation Safety Board a déclaré dans un rapport préliminaire le 7 février que l’hélicoptère transportant les Bryant et 7 autres personnes n’avait pas de panne de moteur au moment de l’accident fatal.

Publicité 2

Le rapport du NTSB indique que l’hélicoptère a été détruit par « la force de l’impact et le feu ».

Crédit photo : trenditgh

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page