FranceSociété

Décédée, elle reçoit ses impôts au cimetière

Un courrier venant des impôts est  expédié jusque sur la tombe d’une femme décédée. Est-ce une erreur administrative ou une mauvaise blague? D’après Ouest-France, le courrier était arrivé depuis quelques jours à la marie de la commune du Morbihan. Et c’est le maire de Sarzeau, David Lappartient qui raconte l’anecdote jeudi dernier, lors du conseil départemental du Morbihan

“J’ai fait vérifier par mes services. Il s’agissait bien d’une personne décédée et effectivement inhumée à cet endroit”,  écrit l’édile au Télégramme. Le courrier porte bien l’indication suivante : Mme D. Tombe 24, rangée E, à Sarzeau.

Publicité

D’après un membre du centre des impôts de Sarzeau, la défunte était le destinataire d’un “avis d’imposition à la taxe foncière”,

“Ce n’est pas la première année malheureusement qu’il y a ce genre de courrier qui vient du Centre des finances publiques de Vannes”, fait savoir ce membre à Ouest-France

“C’est sans doute la farce d’une personne qui a fait ce changement d’adresse. On peut penser à un des héritiers qui ne voulait pas payer la taxe foncière. Il faut savoir que l’on peut faire le changement en ligne sur Internet…”, fait remarquer le membre des impôts sous le couvert de l’anonymat

Cet incident n’est pas le premier. L’on se rappelle qu’en 2013, un contribuable décédé avait déjà été poursuivi par le Fisc jusque dans sa tombe.

Yao Junior L

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer