À la UneCôte d'IvoireSanté

Ebola en Guinée/ La Côte d’Ivoire se barricade et prend des mesures fortes

Ebola est encore aux portes de la Côte d’Ivoire. Avec des cas détectés en Guinée, précisément à N’Zérékoré à la frontière ouest de la Côte d’Ivoire, le ministère de la Santé a déclenché un plan d’alerte maximale. Il s’agit pour le gouvernement ivoirien de prendre toutes les mesures idoines afin de prévenir d’éventuels cas.

Le gouvernement ivoirien ne veut pas se laisser surprendre par la résurgence des cas de fièvres hémorragiques caractéristiques de la maladie à Virus Ebola. Dès qu’il a eu connaissance des cas en Guinée, non loin de la frontière ivoirienne, le ministre de la santé est monté au créneau.

Publicité

Comme mesures fortes, le Dr Aka Aouélé a mis en branle « La réactivation du Centre des Opérations d’Urgence en Santé Publique en mode lutte contre Ebola avec la désignation d’un gestionnaire d’incident ;- L’actualisation du plan national de préparation et de réponse à la MVE avec la mise en fonction du Centre de Traitement Ebola (CTE) de Man« .

Ensuite, il a mis en mission « les Directions Régionales de la santé surtout dans les zones frontalières (Man, Guiglo, Odienné, San-Pedro) pour : Renforcer la surveillance à base communautaire pour la détection rapide des cas suspects de Maladie à Virus Ebola (MVE) ;Réactiver les comités de vigilance sanitaire des villages des localités frontalières; Renforcer la surveillance des fièvres hémorragiques dans les établissements sanitaires« 

Publicité 2

Enfin, pour ne pas être pris au dépourvu, le ministre de la santé a demandé aux services sanitaires de « Maintenir et renforcer le contrôle sanitaire aux points d’entrée (Aéroports, ports, frontières terrestres)« , tout en organisant « l’information et la sensibilisation des populations sur les mesures de prévention de la MVE sous le leadership des préfets des régions surtout ceux partageant une frontière avec la République de Guinée ».

Les Ivoiriens devront continuer à se laver régulièrement les mains avec du savon et du gel hydroalcoolique et surtout désinfecter les selles et autres toilettes au cas où des soupçons d’Ebola se présentent. Le virus à Ebola a déjà fait 3 morts sur 7 cas en Guinée.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page