AfriqueGhana
A la Une

Élections au Ghana: mauvaise nouvelle pour l’acteur John Dumelo

Le rêve de l’acteur ghanéen devenu politicien, John Dumelo de représenter le National Democratic Congress (NDC) au Parlement au cours des quatre prochaines années a été écrasé après sa défaite face à la députée sortante Lydia Alhassan du parti au pouvoir, le New Patriotic Party (NPP).

Les résultats certifiés de la Commission électorale montrent que Dumelo (NDC) a obtenu 37.778 contre 39.851 pour Lydia Alhassan. Gifty Botchway du (PNC) voix.

5

Le total des votes valides exprimés était de 77 604, dont 595 bulletins nuls. L’Ayawaso West Wuogon a été l’une des circonscriptions les plus intéressantes à surveiller lors des élections de cette année en raison de la décision de John Dumelo de se présenter.

Le cinéaste était sûr de la victoire en concluant que la députée sortante avait déçu l’électorat. Le concours a été couvert de controverse avec Lydia Alhassan décrivant Dumelo comme une personnalité dont le niveau d’analyses n’est pas probant. Elle a fait savoir qu’il était irrationnel pour Dumelo d’avoir tenté dans la circonscription sans avoir l’autorisation de l’Assemblée.

Exaspéré par les commentaires, Dumelo a exigé des excuses. Quelques semaines après cette altercation, une autre polémique a frappé sa campagne. Une remarque de Shirley Ayorkor Botchway, ministre des Affaires étrangères et de l’Intégration régionale selon laquelle Dumelo ne fait que surfer sur sa popularité est aussi devenue un sujet d’actualité.

Mme Ayorkor Botchway, sur une plate-forme politique dans la circonscription, a déclaré la semaine dernière que le Parlement «est destiné aux gens sérieux et non aux gens qui ont fait des films et pensent qu’ils sont populaires».


1

Dans sa quête du pouvoir pour le candidat parlementaire du NPP, la ministre a déclaré: «C’est un endroit sérieux; Je vais lui dire; les lois du pays sont promulguées au parlement. Si notre président peut très bien continuer son travail, il a besoin de Lydia Alhassan au Parlement pour faire le travail afin que tout ce dont vous avez besoin en tant que circonscription vous soit facilement donné ».

Son commentaire a suscité des réactions de certaines personnes de l’industrie créative. Ils ont fait valoir que la déclaration était un affront aux arts, exigeant une rétractation et des excuses sans réserve de la part de la personne nommée par le gouvernement.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page