AfriqueEmploi

Éthiopie: Découvrez le misérable salaire que perçoivent les travailleurs du textile

En Ethiopie pour les travailleurs du textile, il n’existe aucun salaire de base.

Travaillant dans des conditions encore plus tristes que ceux du Bangladesh ou de la Chine, les employés de l’industrie du vêtement ne gagnent que 23 euros par mois.

Publicité

Déjà que les conditions de travail et de rémunération au Bangladesh (95 dollars par mois) scandalisaient le monde entier, celles de l’Ethiopie s’y rajoutent. 

Ils travaillent pour des marques comme Guess, H&M ou Calvin Klein mais ils sont malheureusement les moins bien payés au monde.

Selon le rapport du Centre Stern pour les affaires et les droits de l’homme de l’université de New York, « L’Ethiopie aspire à devenir le principal centre manufacturier du continent et pour ce faire a décidé de séduire les investisseurs en mettant en avant la disposition des salariés à travailler pour moins du tiers du salaire des travailleurs du Bangladesh ».

Avec 105 millions d’habitants et deuxième pays le plus peuplé d’Afrique, le gouvernement éthiopien essaie de faire des efforts pour attirer les investisseurs étrangers. Mais la méthode choisie ne semble pas être la bonne parce que le pays fait face à des grèves à répétition, une productivité très basse et un énorme turnover à tel enseigne que l’intégralité des salariés est remplacée, en moyenne, tous les douze mois.

Il faudrait peut-être que le gouvernement essaie d’aider autrement sa population qui vit encore largement de l’agriculture et qui est confrontée à la pauvreté et la sécheresse.

Tags

Jocelyne

Bonjour Je suis Jocelyne , Web rédactrice et chroniqueuse vidéo chez Afrikmag. Je suis une passionnée du digital, des voyages, la lecture, la cuisine… Retrouvez mes articles sur l'actualité, le sport, la musique, le cinéma, les potins, le showbiz… sur www.afrikmag.com Contactez-moi sur ak.jocelyne@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer