DiversSociété
A la Une

Une fillette retrouvée vivante après 3 nuits dans une grotte où son ravisseur tentait de la sacrifier

Une fillette d’un an disparue, identifiée sous le nom de Pornsiri Wongsilarung et également connue sous son surnom de Gina, a été retrouvée vivante dans une grotte où un kidnappeur présumé l’a emmenée pour la sacrifier aux esprits de la forêt.

Siew, 44 ans, aurait enlevé Pornsiri à l’extérieur de la maison familiale dans un village reculé de la province de Chiang Mai en Thaïlande dimanche 5 septembre.

Au moment de la disparition de la mineure qui jouait devant leur maison, sa mère Malee Pasee, 23 ans, cuisinait et son père Suriya Wongsilaruang, 43 ans, ramassait les ordures dans une décharge à environ trois kilomètres de leur domicile.

Publicité
Une fillette retrouvée vivante après 3 nuits dans une grotte où son ravisseur tentait de la sacrifier

Sa disparition a été constatée après que sa mère ait fini de cuisiner mais n’a pas entendu de cris de sa fille.  Des voisins ont déclaré avoir vu pour la dernière fois Pornsiri marcher sur la route à environ 10 mètres de chez elle.

Plus de 200 policiers, secouristes et bénévoles ont fouillé les maisons et les bois avoisinants à la recherche de la fille disparue.  Des chiens renifleurs, des drones de recherche aérienne et une équipe de plongeurs recherchaient également Gina dans divers endroits où elle aurait pu s’égarer. 

Après que le suspect, ressortissant de Myammar et ami du père de la fillette , a été arrêté le lundi 6 septembre, il aurait admis avoir kidnappé la petite fille et l’avoir laissée dans une grotte à environ trois kilomètres de la maison familiale.

Une fillette retrouvée vivante après 3 nuits dans une grotte où son ravisseur tentait de la sacrifier

On a également appris que lorsqu’il a été interrogé le mardi 7 septembre, Siew aurait refusé de coopérer avec les officiers avant de s’effondrer après avoir été grillé toute la nuit.  Pornsiri a finalement été sauvée d’une cabane en bois à côté de la grotte gorgée d’eau mercredi après-midi 8 septembre. Elle ne portait qu’une chemise, était couverte de piqûres d’insectes et semblait épuisée mais se tenait seule et riait avec les équipes de secours.  Les médecins l’ont ensuite transportée d’urgence à l’hôpital pour un test.

Siew qui a parlé aux journalistes, a déclaré que les esprits de la forêt lui avaient dit de sacrifier un enfant au fantôme. 

Il a dit:

 « Les esprits de la forêt me disaient de sacrifier un enfant au fantôme, alors j’ai porté Gina et je l’ai laissée devant la grotte. Je ne l’ai pas tuée. »

Une fillette retrouvée vivante après 3 nuits dans une grotte où son ravisseur tentait de la sacrifier

La mère de la fillette , qui a fondu en larmes quand sa fille a été retrouvée, a déclaré :

« J’ai prié toute la journée et toute la nuit pour que mon bébé rentre à la maison saine et sauve. Je suis tellement heureuse qu’elle soit en vie. J’aurais donné ma propre vie pour la voir rentrer saine et sauve. 

Je suis très reconnaissante envers toutes les personnes qui ont aidé à la retrouver. Elle sera à nouveau en sécurité avec nous. Je ne la laisserai plus jamais partir. » 

LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire: Désormais, un numéro vert pour signaler les enlèvements d’enfants

Publicité 2

Le général de police Pichet Chiranantasin a déclaré;

« Nous avons interrogé l’homme birman toute la nuit. Le suspect avait l’air confus et aurait pu consommer de la drogue.

Il a avoué avoir enlevé la fille et l’avoir laissée dans la grotte. Quand il nous a dit cela, nous avons pu lui faire dire l’emplacement et nous avons pu trouver la fille.

Nous devons interroger davantage le suspect sur le mobile si quelqu’un d’autre était impliqué et vérifier s’il a fait quelque chose à la fille. Nous attendrons également les rapports médicaux sur son état. »

Siew a depuis été placé en détention provisoire tandis que les policiers continuent de l’interroger sur des accusations d’enlèvement d’enfants.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page