Côte d'IvoireSociété

Côte d’Ivoire: Désormais, un numéro vert pour signaler les enlèvements d’enfants

La Côte d’Ivoire vit une situation troublante depuis plusieurs mois. Ce sont près de 40 enfants qui sont portés disparus depuis janvier. Face à cette situation, l’État a pris des dispositions particulières.

La ministre de la  Solidarité de la femme et de la Protection de l’Enfant, Mariatou Koné, a annoncé la disponibilité d’un numéro Vert afin de dénoncer les enlèvements et disparitions d’enfants. Il faudra donc composer le « 116 » pour toute personne victime ou témoin de cas d’enlèvements d’enfant.

Publicité

Des enfants disparaissent mystérieusement dans le pays, et ne sont plus retrouvés. Dans d’autres cas, ils sont retrouvés morts égorgés et vidés de leur sang. Ces pratiques sont attribués à des rites où les enfants serviraient de sacrifices  »pour devenir riches. »

 »Je remercie le gouvernement pour ce numéro, mais moi j’aurais bien voulu que le ministère de la Solidarité de la femme et de la Protection de l’Enfant, trouve des mesures qui pourraient réduire au maximum ces enlèvements d’enfants, il faudrait qu’on prenne des mesures en amont des problèmes et non en aval. Nous les mamans sommes très inquiètes de nos jours pour la sécurité de nos enfants », explique à AfrikMag, Mariam Traoré, une mère qui réside dans la commune d’Abobo.

 

Virginie KOSSONOU

Je suis Virginie Kossonou, journaliste/productrice ivoirienne. Retrouvez mes articles dans les catégories conseils et actualités sur la Côte d'Ivoire. +225 89686134 virginiek@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page