Culture & LoisirsMondePeopleSantéSociété

Gabon : face aux violences, l’artiste Shan’l sort du silence

L’information fait l’actualité depuis quelques jours, le Gabon a été dans la soirée de jeudi le théâtre de violences entre population et forces de sécurité. Peinée par le bilan alarmant des manifestations, l’artiste Shan’l va mal, elle a fait un post qui interpelle.

Publicité

Une nouvelle soirée de protestation des populations gabonaise appelée « concert de casseroles » a été enregistrée hier dans plusieurs villes du pays. La manifestation a été initié pour dénoncer le caractère dit abusif des récentes mesures gouvernementales pour lutter contre la propagation du Coronavirus. Malheureusement les évènements ont pris une ampleur déplorable. Plusieurs blessés et un mort, selon le bilan des médias locaux.

Attristée, la Kinda a exprimé son ressenti via une publication sur son profil Facebook dans la soirée d’hier. « Ils ont manifesté pacifiquement
Ils avaient juste des casseroles en main. Ils ne demandaient que des allègements des mesures gouvernementales. Parce que la vie est devenue très très difficile. Ils ont été tués par la Police
 » a écrit la chanteuse gabonaise éplorée par ce deuil national.

« Chère Police La population n’est pas votre ennemi, vous êtes là pour nous protéger. Hier certains de nos compatriotes sont tombés sous les balles de la Police… Reposez en paix 🙏🙏🙏 » a déploré Shan’l puis de terminer la peine au cœur « j’ai mal à mon Gabon« 

Gabon : face aux violences, l'artiste Shan'l sort du silence

Dans ses écrits on peut déceler la peine de l’artiste vis à vis de la crise que traverse son pays. Beaucoup de courage à l’artiste gabonaise.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page