À la UneGabonPolitique

Gabon/ Jean Ping en colère: » La violation des droits humains au Gabon est une pratique courante et sans aucune limite »

Jean Ping, candidat malheureux à la présidentielle de 2016 au Gabon dépeint un tableau plutôt sombre de la situation des droits de l’homme, dans le pays dirigé par Ali Bongo.

L’opposant Gabonais Jean Ping, qui continue de revendiquer sa victoire à la présidentielle de 2016 au Gabon, estime que les droits de l’homme ne sont aucunement respectés dans son pays. Il l’a redit à l’occasion de la journée des Droits de l’Homme.

Publicité

De fait, selon le point de vue de Jean Ping « La violation des droits humains au Gabon est une pratique courante et sans aucune limite ». C’est la raison pour laquelle, l’ancien président de la Commission de l’Union Africaine pense que « La Journée des Droits de l’homme est l’occasion de rappeler notamment l’arbitraire et l’indifférence aveugles du régime qui maintient nos compatriotes en prison« .

M. Ping est un adversaire déclaré de la gouvernance Bongo. Revendiquant depuis quatre ans sa victoire à la présidentielle gabonaise de 2016, il ne manque pas d’occasion pour clouer au pilori le régime Bongo.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page