Afrique

Gambie: Les opérations militaires contre Yahya Jammeh pourraient être lancées cette nuit…Explications

Le président gambien avait jusqu’à minuit pour transmettre le pouvoir à Adama Barrow qui prévoit de prêter serment ce 19 janvier sur le territoire gambien. Il y a quelques heures, plusieurs médias locaux sénégalais ont annoncé que les troupes sénégalaises pourraient intervenir dans la nuit en Gambie pour déloger Yahya Jammeh au cas où ce dernier s’entête de rester toujours au pouvoir après sa défaite à la présidentielle le 1er Décembre 2016. Cette information est également confirmée par le Chef d’état major de la force en attente de la CEDEAO.

“Nous sommes en fin de la préparation, nous attendons les négociations politiques. Mais si d’ici à minuit rien n’est fait, conformément à la décision des chefs d’États de la CEDEAO, nous engageons les hostilités… » a indiqué le colonel major nigérien Seydou Maiga Morro .

Publicité

Dans la même perspective, le Chef d’état major de la force en attente de la CEDEAO ajoute : « toutes les forces de la CEDEAO sont concernées mais principalement le Nigeria, le Sénégal, le Ghana, le Togo et le Mali…» a-t-il ajouté.

Dans un ultime effort diplomatique, le chef de l’Etat mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, s’était rendu mercredi à Banjul pour tenter d’obtenir “une solution de la crise en Gambie”. A 1h35 du matin, l’avion du president mauritanien a quitté Dakar selon, l’APS. Rien n’a filtré de cette rencontre.

Par ailleurs, Dans un tweet, le président élu a déclaré : ’’Mes très chers gambiens, la présidence de Yahya Jammeh est officiellement terminée. La nouvelle ère pour la Gambie est enfin là’’

Rappelons que Yahya Jammeh a été battu à la dernière présidentielle du 1er Décembre 2016, par l’opposant Adama Barrow. Après avoir reconnu sa défaite quelques jours auparavant, Yahya Jammeh était revenu sur sa position en dénonçant quelques irrégularités et demandant l’annulation de cette élection. Le président sortant avait également procédé à l’annulation de la prestation de serment d’Adama Barrow prévu ce 19 janvier 2017.

La CEDEAO déterminée à faire respecter le verdict des urnes, avait entamé des négociations en vue d’amener Yahya Jammeh à quitter le pouvoir de manière pacifique. Mais ce dernier ne compte pas céder.

Pub


”Le nouveau président va former son gouvernement et la communauté internationale va l’accompagner”, selon le ministre sénégalais des Affaires étrangères.

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

  1. Voilà, c’est reparti!!!!! des sanguinaires ont une fois de plus trouvé l’occasion rêvée pour verser le sang, celui d’innocents Gambiens cette fois ci. foutez leur la paix à ces Gambiens et laisser Adama Barrow assumer son manque de maturité et de diplomatie. c’est lui la cause de cette tribulation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer