MaliPolitique

Gestion de la crise malienne par Macky Sall, Buhari, Ouattara et autres : l’Imam Dicko évoque un échec

Depuis un certain moment le Mali baigne dans une crise. Les populations guidées par des syndicats et associations ont pris d’assaut les rues pour réclamer le départ du Président actuel, Ibrahim Boubacar Kéita. Plusieurs dirigeants africains se sont rendus dans le pays afin de juguler cette crise. L’imam Dicko, leader de l’opposition vois en cette action un échec total.

Publicité

Selon l’Imam Dicko, la visite des présidents Macky Sall, Alassanne Ouattara, Muhammadu Buhari, Nana Akufo-Addo et Mahamadou Issoufou au Mali dans le but de régler la crise qui prévaut actuellement, est un véritable échec.

Les informations reçues de sources sûres indiquent qu’après les négociations engagées par les chefs d’Etat africains, le mouvement du 5 juin- Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) est resté sur sa position, celle de voir partir du pouvoir Ibrahim Boubacar Keïta (IBK).

apportant des éléments de réponse aux journalistes sur l’évolution des discussions, l’Imam Dicko a déclaré ceci : « on ne nous a rien dit que je puis comprendre. Je voulais vraiment le dire très sincèrement. Nous sommes un peuple debout. Nous ne sommes pas un peuple soumis ou résigné... Je préfère mourir martyr que de mourir traître. Les jeunes gens qui ont perdu leur vie ne l’ont pas perdu pour rien. Et si ce qu’on nous a dit, c’est pour ça qu’on nous a réunis, je crois que rien n’a été fait pour le moment ».

Les révoltes au Mali ont débuté depuis la fin des élections présidentielles. Les jeunes et plusieurs mouvements de l’opposition sont dans les rues et demeurent mobilisés. Malgré l’intervention des chefs d’Etat envoyés par la CEDEAO, et au vu des propos de l’Imam Dicko, l’on constate que la crise malienne risque d’être longue.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page