France

France: graves propos ”racistes” de Jean-Marie Le Pen contre les Africains

C’est depuis mai 2015 que Jean-Marie Le Pen avait été suspendu du Front National pour des propos jugés négationnistes dans les colonnes du magazine Rivarol.

Dans ce journal, le fondateur du Front National s’était permis de lancer des propos racistes suite aux agressions qui avaient été commises sur le corps enseignant.

Publicité

Pour Jean-Marie Le Pen, il existe plusieurs raisons qui peuvent expliquer ces agressions sur les enseignants. Après avoir cité “l’attitude laxiste et complaisante du corps enseignant” ou encore “une ambiance de vacances permanentes“, l’ex-président du Front National va s’aventurer sur un terrain beaucoup plus tendancieux.

Jean-Marie Le Pen pointe ainsi “une ambiance de melting pot physique“. Le père de Marine Le Pen déplore qu’on place “dans la même classe des jeunes Africains de 14 ans avec de jeunes Européens du même âge“, avant de poursuivre son raisonnement : “Ils n’ont pas le même âge biologique, ni le même âge mental, ni le même niveau de connaissance et d’éducation. Un enfant qui ne suit pas la classe, l’enseignement, il s’ennuie. Quand il s’ennuie, il s’amuse et se détend, ou s’exprime par des violences.” “Nous allons donc voir s’aggraver ces violences“, a-t-il prédit dans sa vidéo diffusée le 20 octobre.

En un mot, pour Jean-Marie Le Pen, Africains et Européens n’ont pas le même “âge mental et biologique”.

https://youtu.be/r14POZWWvaE

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

5 commentaires

  1. Nul, débile. Oh mon Dieu !!!! Comment peut-il dire ça ? Une différence de couleur n’equivaut pas à une différence de raisonnement, de mentalité. C’est quoi encore ça ??? Ou va le monde ???? Dieu nous voit.. . .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer