Monde

Inde : un homme en justice pour n’avoir pas fait de petits-enfants à ses parents

Un couple de l’État d’Uttarakhand, dans le nord de l’Inde, a traduit son fils unique et sa femme pour ne leur avoir pas donné de petits-enfants après six ans de mariage.

Sanjeev et Sadhana Prasad, 61 et 57 ans, affirment avoir épuisé leurs économies pour élever leur fils, payer sa formation de pilote ainsi qu’organiser un mariage somptueux pour lui.

Ils demandent une compensation de près de 650 000 dollars si aucun petit-enfant n’est né avant la fin d’année.

Ce procès très inhabituel a été intenté pour cause de « harcèlement moral. »

M. Prasad a déclaré qu’il avait dépensé toutes ses économies pour son fils, l’envoyant aux États-Unis en 2006 pour une formation de pilote au coût de 65 000 dollars.

Il est rentré en Inde en 2007, mais a perdu son emploi et sa famille a dû le soutenir financièrement pendant plus de deux ans, rapporte Times of India.

Shrey Sagar, 35 ans, a fini par trouver un emploi de pilote. Ses parents disent avoir organisé son mariage avec Shubhangi Sinha, aujourd’hui âgée de 31 ans, en 2016, dans l’espoir d’avoir un « petit-enfant avec lequel jouer » pendant leur retraite.

« Mon fils est marié depuis six ans, mais ils ne prévoient toujours pas d’avoir un bébé. Au moins, si nous avons un petit-enfant avec qui passer du temps, notre douleur deviendrait supportable », a déclaré M. Prasad.

« Nous avons également dû contracter un prêt pour construire notre maison et nous traversons maintenant de nombreuses difficultés financières​, déplore le couple dans sa plainte, nous sommes également perturbés psychologiquement, car nous vivons seuls », a-t-il ajouté.

La plainte du couple, déposée à Haridwar, devrait être entendue par un tribunal le 17 mai.

Crédit photo : unilad

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page