À la UneEuropeMondePolitique

Italie/ Matteo Salvini se moque des sanctions contre la Russie: « ceux qui les ont mises en place sont à genou »

Matteo Salvini, le dirigeant du parti italien d’extrême droite de la Ligue, a créé la polémique dimanche en mettant en doute l’efficacité des sanctions européennes contre la Russie.

Pour le dirigeant italien, les Européens devraient revenir à la réalité: les sanctions économiques contre la Russie n’ont pas eu leur effet escompté, à savoir affaiblir l’économie du géant russe. Au contraire, il affirme que que lesdites sanctions se sont retournées contre leurs initiateurs. Une prise de position franche et courageuse qui écœure les Occidentaux.

« Plusieurs mois se sont écoulés et les gens paient leurs factures deux fois, voire quatre fois plus, et après sept mois, la guerre continue et les coffres de la Fédération de Russie se remplissent d’argent », a-t-il déclaré à la radio RTL avant de se rendre au Forum économique The European House – Ambrosetti à Cernobbio, dans le nord de l’Italie. « Les sanctions fonctionnent-elles? Non », constate Matteo Salvini, avant de marteler:

« A ce jour, ceux qui ont été sanctionnés sont gagnants, tandis que ceux qui ont mis en place les sanctions sont à genoux » (…) »De toute évidence, quelqu’un en Europe fait un mauvais calcul: il est essentiel de repenser la stratégie pour sauver les emplois et les entreprises en Italie »

En Italie comme en Europe, ses propos ont choqué. « Quand j’entends Salvini parler de sanctions, j’ai l’impression d’écouter la propagande de Poutine. Je suis inquiète pour un pays comme l’Italie qui fait des clins d’œil à la Russie », a réagi la ministre pour le Sud, Mara Carfagna.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!