Cameroun

J.Remy Ngono réagit à sa prétendue interdiction des rapports homosexuels en overdose

Le quotidien infoMatin dans une récente publication, annonçait à sa Une, que le journaliste J. Remy Ngono a reçu une interdiction des médecins français de se livrer aux rapports homosexuels en raison d’une overdose de cette pratique contre nature.

Publicité

Le journal aurait ajouté que le journaliste camerounais qui travaille actuellement à RFI porterait actuellement des couches suite aux conséquences désastreuses provoquées par sa régularité de cette pratique sexuelle.

Le média précise que J.Remy Ngono est « Accro aux relations contre-Nature, son derrière vient d’être totalement et profondément abîmé, suite à une énième opération de cette partie du corps le 31 Mars dernier. Les médécins de l’hôpital Armand-Trousseau de Paris lui enjoignent de s’abstenir pendant un an au moins de son sport favori ».

J.Remy Ngono réagit à sa prétendue interdiction des rapports homosexuels en overdose

Si cette information a fait le buzz sur les réseaux sociaux, le journaliste concerné a immédiatement réagi non seulement en niant catégoriquement les faits, mais en plus, il a dans un premier temps posté un message de contre-vérité sur ce sujet et a promis d’y revenir ce jeudi 15 Avril à 16 heures GMT avec de plus amples explications.

J.Remy Ngono réagit à sa prétendue interdiction des rapports homosexuels en overdose

Crédit photo: find-it

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page