Afrique

Jacob Zuma menacé par une nouvelle affaire de corruption

Le président Sud Africain, est encore rattrapé par une affaire de corruption. Ce vendredi 29 Avril, la Haute Cour de Prétoriat  a décidé de rouvrir un dossier de corruption dans lequel est impliqué Jacob Zuma. Il s’agit de fraude et racket en lien avec une affaire de pot-de-vin dans le cadre d’un contrat d’armement avec la société française Thalès en 1999, lorsque Zuma était chef du parti au pouvoir, le Congrès national africain (ANC). Jacob Zuma avait été officiellement inculpé en 2007. Et deux ans plus tard, quelques semaines avant son élection à la tête du pays, les poursuites contre lui ont été abandonnées par le procureur général pour vice de procédure. Apprennent nos confrères de RFI

La décision d’abandonner les charges contre M. Zuma est irrationnelle et doit être revue » a indiqué vendredi le juge de la Haute Cour de Pretoria, Aubrey Ledwaba.

Pour rappel, en Mars dernier, Jacob Zuma faisait face à une affaire dans laquelle il avait été reconnu coupable par la cour constitutionnelle pour n’avoir pas remboursé une partie des 20 millions d’euros d’argent public engagés pour la rénovation de sa résidence privé de Nkandla. Malgré toutes les contestations, Jacob Zuma refuse de démissionner

 

Hippolyte YEO

Hello, Je suis Pharel Hippolyte YEO, passionné d'High-Tech et de culture. Sur AfrikMag, je vous donne des news fraiches concernant les innovations technologiques en Afrique, le Showbiz africain et la vie de la diaspora africaine. hyeo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page