FootballSport

« J’ai failli frapper Suarez lors d’un match de Premier League », Asamoah Gyan revient sur le mondial 2020

Le Ghanéen s’est exprimé sur une rencontre avec la star uruguayenne après la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud.

L’ancien attaquant de Sunderland, Asamoah Gyan, a révélé qu’il avait failli, lors d’un match de Premier, frapper Luis Suarez, alors attaquant de Liverpool, pour se venger de la défaite du Ghana à la Coupe du monde 2010.

Les deux hommes sont restés dans les mémoires pour leur rôle dans l’un des matchs les plus mémorables de l’histoire de la Coupe du monde, lorsque le Ghana a rencontré l’Uruguay en quart de finale de la compétition en Afrique du Sud.

Alors que le score était de 1-1 en prolongation, les Ghanéens ont failli inscrire le but de la victoire dans les derniers instants de la rencontre, mais Luis Suarez a détourné de la main le coup de tête de Dominic Adiyiah, ce qui lui a valu un carton rouge et un penalty qu’Asamoah Gyan manqué. Les Sud-Américains ont gagné 4-2 aux tirs au but.

LIRE AUSSI: Mondial 2010 : Toujours critiqué pour son penalty manqué contre l’Uruguay, Asamoah Gyan réagit-(vidéo)

« Je me souviens d’un match entre Sunderland et Liverpool. Ce jour-là, nous jouions à domicile et tous les joueurs se serraient la main. J’ai failli frapper Suarez parce que des gens avaient dit des choses qui étaient restées dans ma tête », a déclaré Asamoah Gyan à Peace FM lundi.

« J’étais naïf à ce moment-là, mais quand j’y ai réfléchi plus tard, j’ai compris que je devais laisser tomber parce que j’aurais fait la même chose si j’avais été à sa place. »

Si Asamoah Gyan avait marqué le penalty, le Ghana aurait probablement remporté le match et serait devenu la première nation africaine à atteindre les demi-finales de la Coupe du monde.

Crédit photo : 3news

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!