Divers

« J’aime tuer des gens pour gagner ma vie » : les révélations audacieuses d’un officier [Vidéo]

Partant du principe que « le travail doit toujours être fait », un officier des forces spéciales ghanéennes et américaines, connu sous le nom de Killer Kay, a déclaré qu’il aime son travail, qui inclut parfois l’assassinat de personnes.

S’exprimant lors d’une interview avec Kofi Adomah Nwanwani, Nana Kojo ‘Killer Kay’, a affirmé que chaque être humain est capable de faire ce qu’il fait en tant qu’officier de l’armée, même si les gens ne semblent pas être conscients de leurs capacités.

Publicité

« Je tue des gens pour gagner ma vie, j’aime tuer des gens pour gagner ma vie. J’aime faire mon travail pour gagner ma vie, laissez-moi le dire ainsi », a-t-il déclaré.

Autrefois soldat de l’armée américaine et ayant atteint le grade de major, Killer Kay a partagé les moments où il a frôlé la mort dans l’exercice de ses fonctions, ajoutant que, bien qu’il n’ait pas peur de la mort, il s’inquiète pour ses proches et ses collègues officiers chaque fois qu’il est proche de la mort.

Sur sa vision de la religion et de la foi en Dieu, Killer Kay a déclaré que, bien qu’il croie en Dieu, il ne croit pas en Jésus (Dieu le Fils) mais croit plutôt que Dieu est sous deux formes : Dieu le Père et Dieu la Mère, et selon ce qu’il cherche, il prie l’un ou l’autre.

Il a également déclaré qu’il ne croyait pas aux gris-gris et a donc mis au défi toute personne dotée de tels pouvoirs de tenter d’attraper sa balle.

Crédit photo : yen

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page