France

“Je ne me sens pas du tout Première Dame”, les terribles révélations de Brigitte Macron

Lors d’une interview accordée à Paris Match, Brigitte Macron a fait de surprenantes révélations à propos de son statut de Première Dame et bien plus.

“Dans ma tête, je suis l’épouse d’Emmanuel Macron, pas l’épouse du Président. Je ne me sens pas du tout Première dame. Vous avez cette responsabilité qui vous tombe dessus de représenter les Françaises et les Français mais sinon, je vis une vie normale. Je rencontre des gens. Je n’ai pas changé ni dans ma tête, ni dans ma manière de vivre”, a laissé entendre Brigitte Macron.

Publicité
Méfiante, elle ne s’en cache pas!

Brigitte a tenu des propos qui laissent penser à des mises en garde à son mari à propos de son entourage.

“N’oubliez pas que j’ai beaucoup lu La Fontaine et que je l’ai longtemps fait étudier à mes élèves. Ces moralistes singes, rats, renards… qui incarnent la flatterie tout au long de fables riches d’enseignements, m’ont appris à me méfier de l’entourage et des éloges…”, expliquait-elle au journal.

Ainsi, certains observateurs se sont questionnés sur les sous-entendus de la Première Dame et ont même assimilé ces propos à l’affaire Alexandre Benalla. Pour ceux qui n’ont pas suivi l’actualité, il s’agit d’un proche de Macron qui s’est fait filmer en train de brutaliser des manifestants lors du 1er mai.

“Je veux bien être une groupie, pas une potiche”

Pour Brigitte Macron, il est de son devoir de se plier au protocole sans pester.

“Si je suis à côté de mon mari, ce n’est pas par vanité, mais parce qu’aujourd’hui, dans la société, les femmes ont leur place auprès des hommes”, laisse t-elle entendre. “Quand je l’accompagne à l’étranger, je me plie au protocole et aux usages que dictent le protocole. Je veux bien être une groupie, pas une potiche !”

Crédit Photo: Femme Actuelle

Tags

Fatou Oulèye SAMBOU

Bonjour Je suis journaliste-productrice sénégalaise. J'aime parler d'actualité, de culture, et de sport. Je suis une passionnée de la vie et de ses merveilles: les voyages, le monde digital, le tourisme, le cinéma et la musique. Je vois toujours le bon côté des choses. Je vous donne rendez-vous sur Afrikmag pour des infos de qualité. fifi.sambou@afrikmag.com

Articles similaires

2 commentaires

  1. À voir le commentaire nauséabond qui me précède (dont je me demande pourquoi il a seulement été publié), je me dis que mon pays est encore très en retard au niveau des moeurs. Et il faudrait expliquer à cet internaute la définition du terme “pédophile”, parce que là c’est inquiétant. Cette mentalité d’un autre âge et d’un arrière-fond sexiste me dégoûte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer