AgricultureCôte d'Ivoire
A la Une

JNCC 2020: Des enfants instruits sur la culture du cacao

Le Conseil Café-Cacao entend inculquer à chaque citoyen le savoir faire lié à la culture du cacao. Dans ce cadre, il a organisé une visite de plantation de cacao pour les enfants dans le cadre des septièmes journées nationales du cacao et du chocolat.

Ainsi 25 élèves issus des classes de CP2 au CM2 de l’EPP N’gokro 6 de Yamoussoukro ont été conduits dans la plantation de M. Kouadio Kouamé Antoine à Maçonkouakoukro, un campement du village de Toumbokro, situé à une trentaine de kilomètres de la capitale ivoirienne, sur l’axe Yamoussoukro-Bouaflé.

Publicité

Devant des pépinières de café et de cacao, les enfants ont suivi avec attention les explications de M. Wohé, du Conseil café Cacao. Ce dernier a indiqué que le processus de culture et de vente du cacao.

On retient qu’il existe trois grandes familles de cacaoyer, le Criollo, le forastero et l’hybride (Trimitario), le Forastero est la qualité cultivée en Côte d’Ivoire”. Les pépinières qui sont à l’origine de la plantation sont plantées entre les mois d’avril et mai généralement sous des hangars car, a-t-il dit aux enfants, “le cacao a besoin d’ombre pour bien se développer”. il a ajouté que le cacao mur est de couleur jaune., et que le fruit est récolté deux fois par an, entre octobre et mars, pour la grande traite, et d’avril à septembre pour la petite saison. Une fois, la récolte effectuée, les cabosses sont écabossées, de sorte à ce que les graines à l’intérieur ne soient pas touchées, a expliqué le controleur qualité. Les graines sont ensuite fermentées avec des feuilles de bananier en général, (car elles contiennent de la levure qui permet une meilleure fermentation). Cette opération terminée, les graines de cacao sont séchées pendant 7 jours, pour ensuite être vendus, et enfin transformées. On obtient ainsi le chocolat, et d’autres produits dérivés

Pour rappel, la plantation visitée par les enfants s’étend sur une superficie de 44 ha, et appartient à Kouadio Konan Antoine, 1er producteur de cacao de la région du Bélier, et 3e sur le plan national.

Publicité 2

Hartman N’CHO, Envoyé Spécial à Yamoussoukro

Hartman N'CHO

Je suis Hartman N'CHO, journaliste professionnel ivoirien, aimant la lecture, la musique, les voyages. Merci de retrouver mes articles de politique, économie, et sports... sur www.afrikmag.com. Contactez-moi sur hartman.ncho@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page