Insoliteskenya

Kenya/ Avant sa mort, un homme organise des répétitions de danse et pleurs pour le jour de ses obsèques

Pendant que certaines personnes célèbrent leur anniversaire, remise de diplômes ou autre évènement heureux, d’autres se donnent les moyens de plutôt célébrer leur mort de leur vivant. Au Kenya, un homme organise des répétitions pour ses funérailles.

Si prévoir ce que l’on voudrait pour ses obsèques semble logique, organiser par contres des séances de répétition de pleur et danse sont difficiles à comprendre. Au Kenya, plus précisément dans la région de Busia, un homme de 87 ans a planifié ses obsèques.

En plus d’avoir creuser sa propre tombe et déjà confectionner son cercueil, le vieillard a engagé des personnes qui seront habilitées à pleurer le jour de sa mort. L’aspect le plus insolite est que ces personnes recrutées font des répétitions de tout ce que l’homme souhaite ce jour là.

Les répétitions sont organisées au moins deux fois par mois et ce, en présence du principal concerné. Les pleurs, les chants, la danse, la manière de brandir le cercueil, la manière de se tenir et de saluer à l’arrivée de son corps et bien d’autres, sont les différents aspects pris en compte pendant les répétitions.

Kenya/ Avant sa mort, un homme organise des répétitions de danse et pleurs pour le jour de ses obsèques
Kenya/ Avant sa mort, un homme organise des répétitions de danse et pleurs pour le jour de ses obsèques

 » J’ai choisi d’acheter mon propre cercueil avant de mourir parce que je sais que beaucoup de personnes aiment une personne morte plus qu’une personne vivante. Je veux enseigner aux gens qu’il devraient aimer les personnes de leur vivant (..) Certains de mes petits enfants sont fonctionnaires, ils m’auraient acheté un meilleur cercueil que celui-ci mais je veux leur apprendre à aimer leurs parents pendant qu’ils sont encore envie.. « , a-t-il justifié son acte.


Lire aussi : Congo/ Un homme épouse sa sœur pour sauver leur famille, et engendrent des enfants

Malgré les moqueries des uns et des autres, le vieillard 87 ans n’a pas abandonné son projet de partager son fardeau funéraire avant sa mort. Ce dernier est père de 19 enfants, 70 petits enfants et 10 arrières petits enfants.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page