kenya

Kenya : découvrez l’arbre sacré avec l’image de « l’organe sexuel féminin et masculin »

Le sanctuaire de Mukurwe wa Nyagathanga, situé dans le comté de Murang’a, au Kenya, est le berceau de la communauté Agikuyu.

Lorsque vous visitez Mukurwe wa Nyagathanga, également connu sous le nom de « Kihumo kia Agikuyu » (la source des Agikuyu) ou « Mucií wa Gíkúyú na Múmbi » (la maison des Gikuyu et des Mumbi), vous découvrez plusieurs choses magiques et étonnantes.

Publicité

À quelques mètres de l’entrée se trouve un arbre magique appelé Mukoe qui, selon un instructeur du sanctuaire, est une pollinisation croisée de l’arbre Muhumo et Mukuyu qui a une image de « l’organe sexuel féminin et masculin »

« Comme vous pouvez le voir, un organe féminin complet apparaît sur le côté droit de l’arbre tandis que l’organe masculin est sur le côté gauche », a expliqué l’instructeur à K24 Digital.

Il a également révélé qu’une partie de l’arbre est un remède à de nombreuses maladies et affections, par exemple, si votre enfant perd l’appétit, il lui suffit de prendre un verre de jus de l’arbre.

Il a ajouté que le jus est également vital pour résoudre les problèmes matrimoniaux.

« Il suffit de boire deux fois un verre de jus de cet arbre pour obtenir des résultats positifs », a déclaré l’instructeur.

Le sanctuaire, dit-il, est surveillé 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 afin de protéger l’arbre qui est très demandé par ceux qui connaissent ses virtus.

C’est un endroit où les gens viennent de loin pour prier.

Lire aussi: Mpeni Kofi : l’arbre ghanéen qui se  »transforme en humain la nuit pour garder son peuple » (vidéo)

Crédit photo : k24tv

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page