Divers

Kenya: Des patients forcés à dormir à côté d’un cadavre pendant 8 heures

Les patients d’un hôpital du sous-comté de Rongo, au Kenya, ont été horrifiés après avoir été forcés à dormir près d’un cadavre pendant huit heures.

Après que le patient qui a été amené à l’hôpital dans un état critique soit mort vers minuit, jeudi dernier, son cadavre n’a été enlevé que le lendemain. Ses proches ne pouvaient pas être identifiés, ce qui compliquait la situation.

Publicité

S’adressant à Standard News, les patients et les familles racontent leurs craintes tout au long de la nuit:
«Nous n’étions pas à l’aise dans cette pièce avec une personne morte. Mon cousin a été visiblement secoué et traumatisé parce que le corps était dans le lit immédiatement à côté du sien”, a déclaré Peter Owino, un parent de l’un des patients.

L’administration de l’hôpital a blâmé le manque de morgues nationales dans la région pour ce genre de circonstance. Selon l’officier médical de l’hôpital, Mwatelah, il n’y avait qu’une seule morgue dans tout le comté et seulement deux ambulances en état de fonctionnement.

«Nous libérons toujours des corps dans n’importe quelle morgue quand il y a des membres de la famille. Le ministère doit encore créer une salle dans l’hôpital où nous pouvons stocker les morts afin de prévenir la peur et le traumatisme pour ceux qui sont encore traités”, a déclaré Mwatelah.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page