Divers

Kenya: Horrible! Un homme coupe le p3nis de son neveu de 5 ans

Un homme aurait coupé le pénis de son neveu de cinq ans à Wundanyi, une ville de Taita Taveta au Kenya. L’oncle a pris la fuite après avoir commis cet acte macabre sur ce jeune garçon qui venait de rentrer de l’école.

Selon un officier de la police de Wundanyi, Benjamin Muhia, le monsieur a été appréhendé par les villageois qui l’ont amené au commissariat.

« Le suspect a été violemment battu par la foule en colère avant d’être emmené au commissariat. La police l’a conduit dans un hôpital privé de Wundanyi, où il a été admis dans un état critique. Il sera traduit en justice une fois sorti de l’hôpital », a révélé M. Muhia.

Les villageois de Weruga ont déclaré qu’ils ne connaissaient pas les circonstances qui ont conduit au crime. Il aurait coupé l’organe et gardé dans un endroit dont il ne se souvient plus. MCA Mary Mngola, qui a conduit le garçon à l’hôpital, a déclaré que le bourreau du jeune garçon souffrirait d’une maladie mentale. Racontant ce qui se serait passé, elle a déclaré :

« Le garçon reste avec sa grand-mère et ses oncles. La grand-mère était au marché lorsque l’incident s’est produit ».

« Normalement, quand l’enfant revient de l’école, c’est son oncle qui change ses vêtements ».

« Quand son frère aîné est arrivé, le suspect avait déjà coupé l’organe génital du garçon et changé ses vêtements ».

« C’est plus tard que la famille a constaté le dégât lorsque ses vêtements ont été enlevés alors qu’il pleurait de douleur.

Le garçon a été conduit à l’hôpital de référence de Moi à Voi, mais n’a pas été reçu en raison de la grève des infirmières en cours.

Il a ensuite été transféré à l’hôpital pour femmes de Nairobi.

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!