DiversSociété

Kenya: une mendiante en justice pour s’être faite passer pour une mère handicapée

Une ressortissante tanzanienne de 23 ans a été arrêtée alors qu’elle demandait de l’argent à des Kenyans en se faisant passer pour une mère handicapée dans les rues de la ville côtière du Kenya, Mombasa.

Ibrahim Basafar, directeur adjoint de l’inspection du comté en charge des opérations, a déclaré que la jeune femme avait été arrêtée à la suite d’une information de membres du public sur les activités d’un groupe d’étrangers suspects autour de Makadara à Mombasa.

Publicité

Basafar a déclaré que les enfants pris avec la ressortissante tanzanienne n’étaient pas ses propres enfants mais ceux «loués» à des parents kényans.

Il a dit:

« Nos agents ont enquêté sur ce syndicat d’arnaqueurs de Tanzanie. Nous avons même un procès contre un suspect qui les trafique à Mombasa. « 

Le directeur adjoint de l’inspection du comté a en outre révélé que l’escroc gagne entre 20 000 Ksh et 15 000 Ksh (environ 100.000 et 75.000 cfa) par jour et paie à la mère de l’enfant 3 000 Ksh (15.000 cfa).

LIRE AUSSI: Nigeria : découvrez le mendiant qui possède 5 maisons, une société de transport et une usine de fabrication (photos)

Il a mis en garde les parents contre la location de leurs enfants car les mineurs sont soumis à des conditions difficiles.

 Basafar a dit:

« La lumière du soleil est dure, il y a de la saleté et parfois même il pleut. Ces enfants sont âgés de 10, 12 et 15 ans ».

Publicité 2

« Nous avons des gens à l’hôpital général de la côte qui n’ont pas les moyens de payer des médicaments. Ils souffrent.  Ce sont les gens que nous devons aider et non ces escrocs. »

La suspecte a comparu devant la magistrate résidente principale, Rita Amwai, et a été inculpée pour avoir obtenu de l’argent sous de faux prétextes et un autre de séjour illégal dans le pays.

Elle a plaidé coupable des deux chefs d’accusation et a été condamnée à 1 an de prison pour avoir obtenu de l’argent par de faux prétextes. Elle a également eu la possibilité de payer une amende de 50 000 Ksh.

Sur le deuxième chef d’accusation d’être au Kenya illégalement, le juge Amwai a donné des ordres de rapatriement après l’exécution du premier jugement.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page