Kenya: des volontaires luttent contre la pollution par le recyclage des tongs

0

De plus en plus les plages du monde sont devenues des poubelles pour les êtres humains. Et cette pollution touche très particulièrement les pays pauvres et en voie de développement. Le Kenya n’échappe pas à ce constat fort désolant.

Il est bien connu que les sacs plastiques font partie des matériaux en plastique qui finissent dans l’océan. A cela les plages du Kenya ajoutent les tongs. En effet, des activistes kényans ont remarqué qu’il il est très fréquent de retrouver des tongs laissées sur les plages parce qu’abîmées ou oubliées par les vacanciers et les passants.

Publicité

Kenya: des volontaires luttent contre la pollution par le recyclage des tongs

 

Une entreprise sociale pour remédier à ce problème

Dans cette veine, Julie Church, une biologiste kényane, a donc eu l’idée de mettre en place un système de recyclage original pour transformer ces déchets. Le procédé consiste à transformer ces déchets en sculptures en forme d’animaux, en bijoux ou en jeux pour enfants. C’est ainsi qu’elle a monté son entreprise sociale, Ocean Sole, qui récupère de vieilles sandales, d’abord collectées sur les plages par des associations avant d’être déposées dans un atelier d’artistes à Nairobi. Aussi, depuis maintenant trois années, l’association Watamu Marine se charge-t-elle des collectes pour Ocean Sole, au niveau de la baie et du parc national de Watamu, une zone où l’on trouve notamment de nombreuses tortues marines.

 

Le procédé de transformation

Kenya: des volontaires luttent contre la pollution par le recyclage des tongs

Dans les ateliers de Nairobi, les chaussures sont lavées puis travaillées par une cinquantaine d’artisans qui leur offrent une seconde vie. Ces œuvres sont ensuite vendues en ville, sur des marchés locaux ou à l’étranger. Ainsi, les artistes, qui sont issus de milieux très populaires, reçoivent donc de l’argent à partir de leur création. C’est alors un moyen pour eux de subvenir aux besoins de leur famille et de faire face à la scolarité de leurs enfants. Aujourd’hui, Ocean Sole fait travailler une centaine de personnes au total avec près de 400 000 tongs qui sont ainsi récupérées rien que sur le bord de mer.

Kenya: des volontaires luttent contre la pollution par le recyclage des tongs

Publicité


Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

---
#####: US
X