DiversSociété

Kidnappée à des fins rituelles, elle raconte comment elle a échappé à la mort

Racheal David est une femme nigériane et infirmière auxiliaire de 18 ans qui a raconté dans une interview comment elle a été kidnappée à des fins rituelles, mais d’une manière ou d’une autre, elle a pu échapper à la mort après que les ritualistes l’ont rejetée trois fois. 

La jeune infirmière raconte aux médias locaux au Nigéria comment elle est sortie un jour fatidique pour aller acheter quelque chose, a rencontré un inconnu au volant d’une voiture, s’est sentie inconsciente et s’est retrouvée juste devant le ritualiste prêt à l’utilisée comme un agneau sacrificiel. 

Publicité

« Je suis allée chercher quelque chose à Okuru Junction ce jeudi matin avant d’aller travailler.  Je n’ai pas obtenu ce que je suis allé acheter. Alors que je rentrais chez moi, un conducteur a sonné le klaxon de la voiture pour attirer mon attention et je me suis arrêtée . Une dame était à l’arrière de la voiture. Il m’a demandé si je connaissais un endroit appelé Bitter Leave Junction et j’ai dit oui. Alors que j’essayais de le lui indiquer, il a dit qu’il ne pouvait pas m’entendre clairement et m’a dit de me rapprocher.

Il m’a touché et je ne savais pas si je suis montée ou non dans la voiture. Au moment où j’ai repris conscience, j’étais déjà dans un endroit inconnu. Ils m’avaient bandé les yeux et m’avaient attaché les mains. Je ne pouvais pas dire l’heure de la journée », a t-elle relaté . 

LIRE AUSSI: Tanzanie: 10 hommes d’affaires influents arrêtés pour des crimes rituels

Rachael David a ajouté qu’elle avait été emmenée à trois endroits différents par le ritualiste qui l’avait rejetée en expliquant qu’elle était inapte à être utilisée comme sacrifice.  

«J’étais toujours rejetée. Au bout de quelques heures, ils m’ont emmenée, moi et certaines victimes, quelque part les yeux bandés. Un homme leur a demandé pourquoi ils n’arrêtaient pas de m’amener et leur a dit de me ramener là où ils m’avaient prise le plus vite possible. Même si je ne pouvais pas voir ce qui se passait à cet endroit, cela ressemble à un repaire de tueurs rituels. J’étais la seule personne qu’ils ont rejetée. J’ai été rejetée trois fois. Pendant que j’étais en captivité, de nouvelles victimes ont été amenées. Les ravisseurs m’ont mise dans la voiture et sont partis.  Quand nous sommes arrivés à un endroit le long de la route, ils se sont arrêtés, ont enlevé le bandeau et m’ont poussé hors de la voiture. »

Elle a continué en affirmant:

Publicité 2

« Les ravisseurs n’ont pas emporté mon téléphone, alors j’ai rapidement appelé ma mère.  Je m’étais évanouie avant leur arrivée. C’est ce matin (samedi) quand je me suis réveillée que j’ai réalisé que j’étais à l’hôpital », a-t-elle dit. 

La famille de Rachel est ravie de la retrouver, saine et sauve.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page