À la UneAmériquePolitique
A la Une

La CIA était impliquée dans l’assassinat de John Kennedy: révélations d’un journaliste américain

Décédé brutalement le 22 novembre 1963, John Kennedy a officiellement été tué par un tireur solitaire du nom de Lee Harvey Oswald. 59 ans après, et avec la déclassification de plusieurs documents sur cet assassinat, un journaliste américain affirme que Kennedy a été victime d’un coup d’Etat parfaitement monté par la CIA, l’agence du contre-espionnage.

« Aujourd’hui, nous avons parlé à quelqu’un qui avait accès aux fichiers JFK encore cachés et qui connaît parfaitement leur contenu. Nous avons directement demandé à cette personne : la CIA a-t-elle participé au meurtre de John F. Kennedy ? Voici la réponse : « La réponse est oui. Je crois qu’ils étaient impliqués », a révélé le célèbre journaliste américain Tucker Carlson.

Après avoir éplucher plus de 13000 documents déclassifiés sur la mort de John Kennedy, le journaliste indique qu’il est en mesure d’impliquer la CIA dans ce crime non encore élucidé depuis 1963. L’assassinat de John Kennedy constitue “une suite d’évènements très extraordinaire“ : “Un ‘tireur solitaire‘ assassine le président des États-Unis et, ensuite, moins de 48 heures plus tard, ce ‘tireur solitaire‘ est lui-même assassiné par un autre ‘tireur solitaire‘. Quelle est la probabilité de voir cela se produire ?“, dénonce Tucker Carlson.

Pour lui, les explications du gouvernement des États-Unis, par la voie de la Commission Warren, commission est “louche et corrompue » : “Une année après l’assassinat de JFK, la Maison-Blanche sous le président démocrate Lyndon B. Johnson, a publié le rapport de la commission Warren. Le rapport conclut en soulignant que si les motivations ne sont pas claires, Lee Oswald [meurtrier de Kennedy] et Jack Ruby [meurtrier d’Oswald] ont tous les deux agi de leur propre chef. Personne ne les a aidés ». Une version simpliste.

Les Etats-Unis ont brouillé volontairement la piste de la CIA en instillant l’idée d’un complotisme grégaire. « Comme le professeur Lance Dehaven Smith le souligne dans son ouvrage sur le sujet, le terme ‘théorie de la conspiration‘ n’existait pas dans les conversations des Américains avant 1964. L’année 1964, l’année où la Commission Warren a publié son rapport, le New York Times a publié cinq articles dans lesquels apparaissaient les termes ‘théories de la conspiration‘ »,

Nous avons parlé à quelqu’un qui avait accès à ces documents encore cachés de la CIA, une personne qui connaissait parfaitement leur contenu” .C’est quelqu’un qui a une connaissance directe des informations qui, une fois de plus, sont cachées au public américain”, a-t-il affirmé sur la mort le 22 novembre 1963 du président John Kennedy.

Joe Biden, a indiqué dans une note qu’un “nombre limité de documents” ne pourraient pas être rendus publics. Une mesure « nécessaire » afin de « prévenir des dommages sur la défense militaire, les opérations de renseignement, les forces de l’ordre ou la politique étrangère ». C’est une fuite en avant pour Carlson Tucker. « 60 ans après la mort de John Kennedy et après la mort de chaque personne impliquée (…) De toute évidence, ce n’est pas pour protéger qui que ce soit. Ils sont tous morts. C’est pour protéger une institution. Mais pourquoi ?”, fait-il savoir.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page