Afrique
A la Une

Somalie: L’armée américaine abat un dirigeant terroriste et prend une importante décision

L’armée américaine a annoncé mardi avoir tué un dirigeant des shebabs lors d’une frappe menée la semaine dernière à quelque 200 km à l’ouest de Mogadiscio contre ces islamistes radicaux somaliens.

Il s’agit du nommé Youssouf Jiis. Il était l’un des fondateurs du groupe jihadiste Shebab affilié à Al-Qaïda et il avait occupé plusieurs fonctions importantes au sein des shebabs, a indiqué le commandement de l’armée américaine pour l’Afrique (Africom) dans un communiqué.

Publicité

“Cet individu était un dirigeant clé de l’organisation des shebabs”, a commenté le commandant de l’Africom, le général Stephen Townsend. “Il était violent, impitoyable et responsable de nombreuses pertes humaines”.

“Nous aimerions bien faire une pause dans nos opérations en Somalie à cause du coronavirus, mais les dirigeants d’Al-Qaïda, des shebabs du groupe Etat islamique ont annoncé qu’ils considéraient cette crise comme une opportunité de faire avancer leur programme terroriste”, a ajouté le général Townsend avant de préciser “nous continuerons donc à soutenir nos partenaires africains.”

La frappe qui a eu raison de Youssouf Jiis a été menée le 2 avril à proximité de Bush Madina, tuant trois shebab. Une autre frappe a été menée lundi dernier contre les shebabs dans la région de Jilib, tuant cinq jihadistes, selon l’armée américaine.

Affiliés à Al-Qaïda, les shebabs ont juré la perte du gouvernement somalien, soutenu par la communauté internationale et les 20.000 hommes de la force de l’Union africaine en Somalie (Amisom).

Tags

Articles similaires

2 commentaires

  1. Restons dans nos maison pour éviter le corona virus . cette maladie que nous nous amusons avec est très dangereux
    Rester enfermé pendant des mois et pour l’éternité !!! Lequel préfère tu ???
    Restons protégé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer