À la UneCoronavirus
A la Une

« L’AstraZeneca est un excellent vaccin » : la sortie rassurante de l’OMS après la suspension du vaccin par plusieurs pays

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré vendredi qu’il n’y avait aucune raison d’arrêter d’utiliser le vaccin AstraZeneca, après que plusieurs pays européens ont suspendu son utilisation. En cause : plusieurs patients ayant reçu une première injection du vaccin d’AstraZeneca ont développé des problèmes de coagulation sanguine.

L’OMS a déclaré que son comité consultatif sur les vaccins examinait actuellement les données relatives à la sécurité et a souligné qu’aucun lien de causalité n’avait été établi entre le vaccin et la coagulation.

Publicité

Le Danemark, la Norvège, l’Islande, l’Italie et la Roumanie ont arrêté de l’administrer après que des cas isolés de coagulation sanguine ont été signalés.

« L’AstraZeneca est un excellent vaccin, tout comme les autres vaccins utilisés », a déclaré Margaret Harris, porte-parole de l’OMS, lors d’une conférence de presse à Genève.

« Nous avons examiné les données relatives aux décès. Il n’y a eu aucun décès, à ce jour, dont il a été prouvé qu’il avait été causé par le vaccin. Nous devrions continuer à utiliser le vaccin d’AstraZeneca », a-t-elle ajouté, soulignant toutefois que « tout signal de sécurité doit être étudié. »

« Nous devons toujours nous assurer que nous recherchons tout signal de sécurité lorsque nous déployons des vaccins, et nous devons les examiner. Mais, il n’y a aucune indication pour ne pas l’utiliser. »

Rappelons que ce vaccin est en cours d’utilisation dans plusieurs pays africains.

Crédit photo : howafrica

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page