Divers

Trafic d’organes: le message d’Adebayor à l’endroit des populations

L’international togolais Emmanuel Adebayor a fait récemment une sortie médiatique au cours de laquelle il a dénoncé et condamné le trafic d’organes humains qui est un fléau social en plein expansion entre le Bénin et le Togo. Pour l’ancien attaquant des gunners, les autorités des deux pays doivent s’unir et combattre ce phénomène parce qu’il est « écœurant qu’un individu transforme le corps d’autrui en pièces détachées à vendre ».

Emmaneul Adebayor a par ailleurs invité ses compatriotes et les africains en général à « la vigilance et à la collaboration avec les autorités en dénonçant toute personne suspecte dans les quartiers ».

Publicité

« J’aimerais dénoncer la situation actuelle à Lomé avec les trafics d’organes d’être humains vivants/morts. En effet ce trafic est soutenu par certains amateurs de sacrifices. Au cours de ces derniers jours, les fais divers atroces se sont multipliés, notamment au Togo. Je souligne que cette situation au Togo n’est pas un cas isolé. Plusieurs autres pays du continent ont été également affectés. Malgré le flux de trafiquants entre le Togo et le Bénin, je ne veux en aucun cas que cela divise nos deux pays. C’est plutôt le moment de se souder en tant que voisins et amis pour collectivement combattre le phénomène.

Je trouve très écœurant qu’un individu transforme le corps d’autrui en pièces détachées à vendre. J’appelle tous mes compatriotes Togolais et tous mes frères/sœurs Africain(e)s à la vigilance et à la collaboration avec les autorités en dénonçant toute personne suspecte dans les quartiers. Prions pour notre pays le Togo et tous les pays affectés par ce trafic très inquiétant. Disons NON au trafic d’organes humains. » a-t-il déclaré.

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer