À la UneAfrique
A la Une

Le Rwanda signe un accord avec le Royaume-Uni pour accueillir des migrants et demandeurs d’asile

Le Rwanda a signé un accord de plusieurs millions de dollars avec la Grande-Bretagne pour accueillir des demandeurs d’asile et des migrants au Royaume-Uni, a annoncé jeudi le pays d’Afrique de l’Est, dans le cadre de la tentative du gouvernement britannique de réprimer l’immigration illégale.

« Le Rwanda se félicite de ce partenariat avec le Royaume-Uni pour accueillir les demandeurs d’asile et les migrants et leur offrir des voies légales de résidence » dans la nation africaine, a déclaré le ministre des Affaires étrangères Vincent Biruta dans un communiqué publié lors d’une visite du ministre britannique de l’Intérieur Priti Patel.

L’annonce est intervenue quelques heures avant un discours prévu du Premier ministre britannique Boris Johnson décrivant le plan de son gouvernement pour lutter contre la migration illégale et les petites traversées en bateau de la Manche.

Johnson a été élu en partie sur des promesses de freiner l’immigration clandestine, mais son mandat a jusqu’à présent été marqué par un nombre record de traversées de la Manche.

L’accord avec le Rwanda sera financé par le Royaume-Uni à hauteur de 144 millions de dollars, avec des migrants « intégrés dans les communautés à travers le pays », selon le communiqué publié par Kigali.

« Il s’agit de s’assurer que les gens sont protégés, respectés et habilités à poursuivre leurs propres ambitions et à s’installer définitivement au Rwanda s’ils le souhaitent », a déclaré Biruta.

Il a été rapporté précédemment que le Royaume-Uni espère externaliser le traitement des migrants vers des pays tels que le Ghana et le Rwanda.

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page