Togo
A la Une

Voici le premier pays africain à éradiquer quatre maladies tropicales négligées

L’Organisation mondiale de la santé a reconnu le Togo comme le premier pays au monde à avoir éradiqué quatre maladies tropicales négligées (MTN).

L’OMS l’a fait savoir lors de la réunion de son Comité régional pour l’Afrique qui s’est tenue à Lomé le lundi 22 août.

Entre 2011 et 2022, le Togo a réussi à éradiquer la dracunculose (maladie du ver de Guinée), l’éléphantiasis (filariose lymphatique), la trypanosomiase humaine africaine (maladie du sommeil) et le trachome.

Les MTN constituent un groupe de 20 maladies évitables et traitables, mais 1,7 milliard de personnes dans le monde ont encore besoin d’interventions dans ce domaine. De nombreuses MTN débilitent, défigurent et handicapent en empêchant les enfants d’aller à l’école et les adultes de travailler.

Dans une déclaration du consultant associé Kingsley Ochieng, de l’organisation Uniting to Combat Neglected Tropical Diseases, il a noté que le Togo, premier pays reconnu par l’OMS comme ayant gagné sa lutte contre quatre les MTN, a éradiqué ces quatre maladies en onze ans seulement.

« Le Togo a précédemment atteint le statut de pays sans transmission pour la maladie du ver de Guinée en 2011. En 2017, il est devenu le premier pays d’Afrique subsaharienne à éliminer l’éléphantiasis et, en 2020, il est devenu le premier pays africain à obtenir le même statut avec la maladie du sommeil.

Pour éliminer ces maladies, le Togo a adopté une approche à deux volets axée, premièrement, sur l’interruption de la transmission et la prévention de l’apparition de nouvelles infections et, deuxièmement, sur le traitement ou la prise en charge des maladies, de la morbidité qui leur est associée et de leurs complications, afin d’atténuer les souffrances. »


Le président du Togo, Faure Gbassingbe, a déclaré : « Je vous remercie de votre appréciation des réalisations de mon pays dans l’élimination des maladies tropicales négligées. Ces progrès ont été rendus possibles grâce au dévouement et à l’engagement de tous les acteurs de la santé qui œuvrent à tous les niveaux dans notre pays pour préserver ce bien précieux qu’est la santé. La santé est une priorité que nous avons placée au cœur de nos politiques de développement. L’une des ambitions de la feuille de route du gouvernement à l’horizon 2025 est de garantir la couverture sanitaire et l’accès aux services de base pour tous. »

Le Directeur général de l’OMS, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, a déclaré : « L’élimination de la dracunculose, de la filariose lymphatique, de la trypanosomiase humaine africaine et du trachome est une réalisation exceptionnelle et un cadeau non seulement pour le peuple togolais aujourd’hui, mais aussi pour les générations à venir. »

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!