À la UneAfriqueGhana
A la Une

L’économie du Ghana entre en récession pour la première fois en 40 ans

L’économie ghanéenne est entrée en récession après la contraction de l’économie au cours de deux trimestres consécutifs, selon un journal économique ghanéen, citant des données publiées par le Ghana Statistical Service.

L’économie ghanéenne s’est contractée de 3,1% au deuxième trimestre de 2020 et de 1,1% au troisième trimestre de 2020, plongeant l’économie en récession pour la première fois en 40 ans, selon le Business and Financial Times . La dernière fois que le Ghana est entré en récession, c’était en 1983, en raison de l’instabilité politique, de la famine et d’autres troubles économiques.

Publicité

Le rapport attribue la contraction du troisième trimestre à la pandémie de coronavirus qui a largement affecté l’industrie hôtelière, entraînant une contraction de 62,1% du secteur. Au début de l’année, le Ghana a été bloqué, ce qui a entraîné la fermeture d’hôtels et de restaurants. De plus, au cours du même trimestre, le secteur des mines et des carrières s’est contracté de 16,9%.

Dans le secteur réel de l’économie, l’agriculture a été le seul secteur à avoir connu une croissance, enregistrant une croissance de 8,3% par rapport au rendement de 2,5% du trimestre précédent. L’industrie et les services se sont contractés respectivement de 5,1 et 1,1% au troisième trimestre.

Dans une série de tweets, l’ancien ministre des Finances du Ghana,  Seth Terkper , a déclaré que la situation économique actuelle du Ghana ne pouvait pas être attribuée à la pandémie, ajoutant que toute suggestion à cet égard reviendrait à ne pas prendre en compte d’autres facteurs.

«Toute tentative de blâmer COVID-19 dans TOTAL injuste: COVIzD a coûté 3% du PIB et 3 champs pétroliers pour [avoir] stimulé l’investissement, le budget et les amortisseurs de dette via PRMA. Nous étions sur [une] frénésie de consommation, ignorant les signes avant-coureurs dans des rapports «parallèles» pour cacher le stress », a-t-il tweeté. «Nous avons minimisé la gestion et les ralentissements passés des [gouvernements] passés comme des« non-performances ». La remontée sera difficile, avec près de 80% de dette et 15% + de déficit. Les prix du pétrole se redressent cependant. »

Publicité 2

Malgré les chiffres économiques actuellement sombres du pays, l’économie devrait croître de 1,9% au premier trimestre 2021, contre 0,9% prévu par le FMI. Ceci, selon le journal Business and Financial Times, fait suite au lancement de l’ambitieux programme de soutien aux entreprises de réduction et de revitalisation des entreprises de réduction et de revitalisation du Ghana COVID-19 de 100 milliards GH ¢ (Ghana CARES).

Le programme baptisé «Obaatan Pa», qui cherche à lever 70% de son financement auprès du secteur privé et le reste du gouvernement, aidera les entreprises qui luttent pour faire face aux effets de la pandémie.

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page