À la UneMonde
A la Une

Les dirigeants mondiaux condamnent les actions de Poutine – Le message particulier de la Chine aux puissances

Les dirigeants européens et mondiaux ont largement condamné les décisions de lundi du président russe Vladimir Poutine qui ont aggravé la crise en Ukraine – et la Chine a exhorté « toutes les parties concernées à faire preuve de retenue ».

« C’est clairement en violation du droit international », a déclaré le Premier ministre britannique Boris Johnson à propos de la décision de Poutine de reconnaître l’indépendance de deux régions séparatistes pro-Moscou en Ukraine – la République populaire de Donetsk et la République populaire de Louhansk.

« C’est une violation flagrante de la souveraineté et de l’intégrité de l’Ukraine », a déclaré Johnson.

Le président français Emmanuel Macron, qui a appelé à une réunion d’urgence lundi soir du Conseil de sécurité de l’ONU, a fait écho aux sentiments de Johnson.

« En reconnaissant les régions séparatistes de l’est de l’Ukraine, la Russie viole ses engagements et porte atteinte à la souveraineté de l’Ukraine. Je condamne cette décision », a-t-il déclaré sur Twitter.

Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, a également qualifié la reconnaissance des deux territoires séparatistes de « violation flagrante du droit international ».

« L’UE et ses partenaires réagiront avec unité, fermeté et détermination en solidarité avec l’Ukraine », a-t-elle déclaré dans un tweet.

Une foule d’autres pays, dont l’Allemagne, la Norvège et la Lituanie, ont également dénoncé la décision de Poutine qui l’a précédé d’ordonner des troupes dans les deux régions séparatistes pour soi-disant remplir des « fonctions de maintien de la paix ».


Lors de la réunion du Conseil de sécurité de l’ONU lundi soir, l’ambassadeur de Chine auprès de l’ONU, Zhang Jun, a déclaré que « toutes les parties concernées doivent faire preuve de retenue et éviter toute action susceptible d’alimenter les tensions. Nous saluons et encourageons tous les efforts pour une solution diplomatique.

Après la journée de développements potentiellement déclencheurs d’invasion, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a cherché à apaiser les craintes dans un discours adressé à sa nation.

« Nous n’avons peur de rien ni de personne. Nous ne devons rien à personne. Et nous ne donnerons rien à personne », a-t-il déclaré.

Ahmad Diallo

Je suis Ahmad Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Email : aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!