Cameroun

« Les employeurs chinois nous traitent comme des animaux » : des travailleurs camerounais s’indignent

Les travailleurs du port en eau profonde de Kribi ne sont pas contents de la façon dont ils sont traités par leurs employeurs chinois.

Les travailleurs du port en eau profond de Kribi ont entamé une grève le mardi, 15 novembre 2022, et sont déterminés à obtenir ce qu’ils veulent.

« Ils nous traitent comme des animaux, ils nous traitent très mal. Nous ne sommes pas bien nourris pourtant nous effectuons des tâches trépidantes », a déclaré un des grévistes.

En plus de cela, ils sont mal payés, ce qui rend leurs conditions de vie précaires. « Les travailleurs de catégorie A ici sont payés environ 2 500 francs CFA par jour, c’est très pauvre, « a déclaré un autre ouvrier.

Pour apaiser les manifestants, qui refusent de reprendre le travail tant qu’ils n’ont pas les réponses à leurs revendications, le ministre camerounais de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Issa Tchiroma Bakary, leur a assuré qu’il prendrait des mesures en faveur des travailleurs camerounais. Les étrangers recrutés avec des formalités d’emploi incomplètes seront renvoyés, a assuré le ministre.

« Nous allons nous assurer que tous les étrangers qui travaillent au port en eau profonde de Kribi depuis un certain temps sont en situation régulière. Avant que je ne signe un quelconque contrat, ils doivent montrer que beaucoup de Camerounais ont été recrutés, car ils ont demandé un visa. Donc, je m’assurerai que si un étranger travaille, il y a un Camerounais à côté de lui qui est en train d’être formé pour le remplacer après les deux ou trois ans qui lui sont accordés. En cas de refus d’obtempérer, nous les chasserons de notre pays », a déclaré le ministre Issa Tchiroma Bakary à l’issue d’une séance de travail.

Crédit photo : businessincameroon

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!