Divers

« Les femmes mariées devraient avoir droit à 70 % des biens de leur mari en cas d’infidélité et de divorce »

Le gouvernement devrait mettre en place des mesures visant à mettre fin aux mauvais traitements infligés aux femmes par les hommes selon un expert en relation amoureuse.

Joro Olumofin affirme que les femmes devraient avoir droit à 70 % des biens de leur mari en cas d’infidélité et de divorce.

Publicité

Selon l’expert, une telle mesure assurera l’avenir des femmes après un divorce et réduira également le taux d’infidélité des hommes dans le mariage.

« C’est si triste. Les nigérianes souffrent tous les jours parce qu’il n’y a pas de conséquences graves à l’infidélité dans un mariage. L’obscénité et l’infidélité est dans l’ADN de 85% des hommes nigérians. Car pour eux, avoir plus d’une petite amie est un signe de succès et de bonne santé. Les victimes de ces comportements sont les femmes qui regardent leurs maris rompre leurs vœux au quotidien et s’en tirer sans aucune conséquence.

Les tribunaux nigérians devraient appliquer une loi de « 70% – 30% » en cas d’infidélité d’un mari. Une femme doit avoir 70% des biens de son mari s’il est infidèle. Cela assurera l’avenir des femmes après un divorce et réduira le degré d’infidélité des hommes dans les mariages », a-t-il écrit sur Twitter.

« Les femmes mariées devraient avoir droit à 70 % des biens de leur mari en cas d’infidélité et de divorce »

Crédit photo : gistreel

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer