AfriquePolitique

Liberia: Georges Weah promet de baisser son salaire de Président

Le tout nouveau président libérien, qui a pris fonction il y a tout juste une semaine a prononcé lundi 29 janvier son premier « discours sur l’état de la nation ». Dans son discours prononcé devant le Sénat et l’Assemblée nationale, il a annoncé son intention d’apporter plusieurs reformes dont la révision de la Constitution, notamment pour en supprimer une disposition réservant la citoyenneté aux « personnes de couleur » qu’il a jugé « inutile, raciste et dépassé ».

Il a aussi regretté que des étrangers ne puissent pas détenir une autre nationalité, estimant que beaucoup de Libériens chassés par la guerre civile (1989-2003) étaient devenus citoyens de leur pays d’accueil. En outre, George Weah a également dénoncé l’interdiction faite aux étrangers de posséder des biens fonciers, dissuasive selon lui pour les investisseurs. M. Weah a par ailleurs réaffirmé sa volonté de faire de l’éducation une « priorité constante et essentielle » de son gouvernement.

Publicité

 Le successeur d’ Ellen Johnson Sirleaf a aussi fait la promesse de réduire son salaire de 25 %. « Je vous annonce aujourd’hui, avec effet immédiat, que je vais réduire mon salaire et mes primes de 25 % », a ajouté l’ex-footballeur, appelant les parlementaires à suivre cet exemple, face aux difficultés économiques que traverse le pays.

Le désormais président libérien a salué la présence à la cérémonie d’Ellen Johnson Sirleaf, signe selon lui que les blessures de la guerre civile se sont refermées. « Bienvenue Madame Sirleaf, votre présence ici aujourd’hui montre quel chemin nous avons parcouru en tant que peuple », a-t-il dit en s’adressant à sa prédécesseure.

Publicité 2


Après douze années de pouvoir d’Ellen Johnson Sirleaf, première femme élue chef d’un Etat africain, en 2005, le nouveau gouvernement ne comprend presque que des hommes. Après de premières annonces au lendemain de son investiture, George Weah a complété samedi son premier gouvernement en nommant de nouveaux ministres, un mélange de nouveaux venus et de membres de l’ancienne administration. Une seule femme, Williametta Piso Saydee-Tarr, devient ministre, mais plusieurs sont nommées secrétaires d’Etat ou assistantes de ministre.

Tags

Hippolyte YEO

Hello, Je suis Pharel Hippolyte YEO, passionné d'High-Tech et de culture. Sur AfrikMag, je vous donne des news fraiches concernant les innovations technologiques en Afrique, le Showbiz africain et la vie de la diaspora africaine. hyeo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer