Politique

Bénin: Voici les premières sanctions, après l’explosion d’une décharge qui a fait plusieurs morts

Après l’explosion au cours de l’incinération d’une décharge de produits avariés, la semaine dernière, ayant entrainé la mort de plusieurs personnes, les autorités béninoises tapent du poing sur la table.

Des hauts fonctionnaires relevant du ministère de la sécurité sont les premières cibles à payer les frais. Il s’agit du commissaire de police de Tori, du chef de la brigade de gendarmerie et du chef du dépôt des douanes de cette localité qui sont limogés pour manquement.

Publicité

Réuni en conseil des ministres, le gouvernement de Talon n’a pas été du tout tendre. Des sanctions administratives ont été prises à l’encontre des personnalités citées plus haut.  Selon le gouvernement, « la procédure de destruction des produits avariés de la décharge n’a pas été respectée et l’opération n’a pas été sécurisée à la mesure des risques potentiels », indique un rapport des services publics béninois

L’on se rappelle que, le 08 septembre dernier, 16 personnes sont mortes tandis que 92 autres ont été brulées  suite à une explosion sur un site de destruction dans une localité à Tori Avamê dans le sud du Bénin.

Les informations avaient fait état de ce que le drame s’est produit au moment où la population se ruait vers les produits avariés entreposés sur le site de destruction en vue de son incinération.

Yao Junior L.

Articles similaires

Un commentaire

  1. Bravo mon gouvement le Bénin est dans l’insecurité depuis que le gouverment de patrice talon ces installé nos forces de l’ordre sont devenues des forces de dessordes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page