À la UneMondeUSA
A la Une

L’Iran rejette les négociations nucléaires avec les États-Unis…L’administration Biden réagit!

Téhéran a choisi, dimanche 28 février, de décliner, temporairement, la réunion informelle sur l’accord nucléaire de 2015, proposée par l’Union européenne (UE) et incluant les Etats-Unis.

« Compte tenu des récentes positions et actions des Etats-Unis et des trois pays européens, [l’Iran] ne considère pas le moment approprié pour tenir la réunion informelle proposée par le coordinateur européen » de l’accord nucléaire de 2015, a déclaré le porte-parole du ministère iranien des affaires étrangères, Saeed Khatibzadeh, dans un communiqué.

Publicité

L’administration Biden avait proposé les pourparlers dans le cadre de ses efforts pour négocier un retour à l’accord nucléaire de 2015 qui a été abandonné par Trump en 2018, ouvrant la voie à des vagues de sanctions économiques contre le pays. Mais même avec une administration américaine moins hostile maintenant au pouvoir, l’Iran dit qu’il ne s’assoira pas pour des pourparlers, pour le moment.

Un porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères a déclaré dimanche que les conditions n’étaient pas réunies pour des négociations nucléaires informelles entre l’Iran, les États-Unis et d’autres puissances mondiales.

«Il n’y a pas encore eu de changement dans la position et le comportement des États-Unis, et l’administration Biden n’a non seulement pas abandonné la politique ratée de pression maximale de Trump, mais n’a même pas annoncé son engagement à honorer ses engagements globaux dans le cadre de l’accord nucléaire», a déclaré le porte-parole iranien, Saeed Khatibzadeh.

Il a ajouté que l’Iran ne renégocierait pas l’accord nucléaire et a réitéré l’insistance de longue date de l’Iran pour que les États-Unis commencent le processus en supprimant les sanctions.

Les États-Unis, réagissant à la déclaration de l’Iran, ont déclaré; « Bien que nous soyons déçus de la réponse de l’Iran, nous restons prêts à renouer avec une diplomatie significative pour parvenir à un retour mutuel au respect des engagements de l’accord nucléaire », a déclaré un porte-parole de la Maison Blanche. « Nous consulterons nos partenaires P5 + 1 sur la meilleure voie à suivre », a ajouté le porte-parole, faisant référence aux autres parties à l’accord nucléaire: la Chine, la Russie, le Royaume-Uni, la France et l’Allemagne.

Publicité 2

La réponse iranienne à la proposition américaine semble être liée à un effort diplomatique des signataires américains et européens pour adopter une résolution contre l’Iran lors d’une prochaine réunion de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

La résolution devrait critiquer l’Iran pour avoir restreint l’accès des inspecteurs nucléaires aux installations nucléaires iraniennes.

En décembre de l’année dernière, l’Iran avait refusé les négociations avec le nouveau gouvernement américain.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page