Santé

Prouesse médicale: Elle devient maman à 24 ans grâce à son ovaire congelé à 9 ans !

Voici une prouesse médicale qui nous vient tout droit d’Angleterre. A Londres, Moaza Al Matrooshi, une jeune femme de 24 ans vient de devenir maman grâce à son tissu ovarien congelé lorsqu’elle avait 9 ans. Une première mondiale ! 

« C’est la première fois que la procédure réussit sur une fille prépubère », annonce le communiqué du Pr Helen Picton, qui avait congelé, en 2001, le tissu ovarien de Moaza Al Matrooshi. En effet, la jeune maman souffre depuis sa naissance de thalassémie, une maladie du sang génétique et héréditaire se caractérisant par un défaut de fabrication de l’hémoglobine. Avant de recevoir un don de moelle osseuse de son frère et de subir une chimiothérapie qui aurait pu affecter sa fertilité, les médecins ont choisi de retirer et de congeler son ovaire droit afin de préserver ses chances d’être mère. Les tissus de cet ovaire ont ensuite été réimplantés en 2015 avec succès, lui permettant de devenir maman un an plus tard.

Publicité

Prouesse médicale: Elle devient maman à 24 ans grâce à son ovaire congelé à 9 ans !

« Un véritable « miracle » »

« J’ai toujours su que je serais maman un jour. Je n’ai pas arrêté d’espérer et maintenant j’ai ce bébé », explique Moaza sur BBC. Pour les médecins de l’hôpital privé de Portland où la naissance a eu lieu, il s’agit d’un vrai « miracle« . Dès l’âge de 20 ans, elle aurait pu être stérile. Mais en 2015, des chirurgiens danois transplantent 4 morceaux de tissu ovarien sur son ovaire gauche et un sur son utérus. Après l’opération, les niveaux d’hormones de la jeune femme sont progressivement revenus à la normale avec des cycles réguliers. Moaza et son mari ont ensuite eu recours à une fécondation in vitro afin d’augmenter les chances de grossesse. Au total, trois embryons se sont formés et deux ont été implantés, expliquent les experts.

Publicité 2

Dans le monde, plus de 60 bébés sont nés après une restauration de la fertilité chez une femme, mais Moaza est le premier cas de congélation pré-pubertaire et la première patiente ayant suivi un traitement contre la bêta-thalassémie. Plus tôt cette année, une patiente cancéreuse d’Édimbourg est devenue la première femme britannique à accoucher après une transplantation de son tissu ovarien congelé.

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page