Politique

Togo: les manifestants à nouveau dans les rues pour exiger la démissionde Faure Gnassingbé

Des milliers de personnes sont descendues dans les rues de la capitale togolaise, samedi 30 décembre, pour exiger la démission du président Faure Gnassingbé et la limitation du nombre de mandats présidentiels.

Des manifestations anti-gouvernementales ont lieu à travers le pays presque chaque semaine depuis août.

« Nous ne nous fatiguerons jamais, cette fois nous allons nous assurer que ces manifestations qui ont commencé il y a plusieurs mois, portent fruits », a déclaré un chauffeur de moto-taxi.

« Personne n’abandonnera parce que nous voyons déjà la fin de ce régime », a déclaré un autre manifestant à l’AFP.

Fils de l’une des dynasties les plus anciennes d’Afrique, Gnassingbé a pris le pouvoir en 2005 après la mort de son père, le général Gnassingbé Eyadéma, qui a dirigé le pays pendant 38 ans d’une main de fer.

Les partis de l’opposition demandent sans cesse l’introduction d’un mandat présidentiel maximal de deux mandats et d’un système de vote à deux tours. Cependant, le président Gnassingbé a refusé de démissionner et sera candidat aux prochaines élections prévues en 2020.

Préoccupés par la situation sécuritaire au Togo, plusieurs autres dirigeants ont demandé des pourparlers entre le pouvoir et l’opposition, sous la médiation des présidents ghanéen, Nana Akufo-Addo et guinéen, Alpha Condé.

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

2 commentaires

  1. Les blancs vont toujours nous insulté…c’est que disons Trump ça « en afrique les présidents veulent s’eternel au pouvoir »ils se prendent le président d’une nation pour le trône du roi…c’est de l’animosité ça nous sommes dans les nations où il existe des lois contrairement pour eux car ils se souvent dans un jungle.Afrique! Afrique! ceux sont ses dirigeants qui la detruite.

  2. On dirait les presidents africains ont le fer à la place du cœur dans leurs organisme. Et avec toutes ces manifestations c’est comme jeter de l’eau sur le dos du canard l’ONU est ou dans tout ça ? maintenant je comprends

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page