Divers

Afrique du Sud: un ministre frappe une femme à la sortie d’une boite de nuit. Vidéo

Voici un acte qui a suscité la colère des femmes en Afrique du Sud et un peu partout dans le monde. A en croire nos confrères de BBC, Mduduzi Manana, le ministre adjoint de l’Education a battu à plusieurs reprises une femme avec qui il se serait disputé à la sortie d’une boite de nuit de Johannesburg.

C’est à travers un téléphone portable que la scène a été filmée par un inconnu. Elle montre comment Mduduzi Manana assomme la dame de plusieurs coups. C’est grâce à la présence de plusieurs autres personnes au moment de l’altercation qu’il a été rapidement arrêté dans son élan.

Publicité

A la question de savoir ce qui serait à l’origine de l’altercation, les médias locaux indiquent que tout serait parti d’une discussion avec une jeune femme autour de la destitution du président Zuma à la tête de l’ANC.

Le ministre n’ayant pas apprécié les propos tenus par Mandisa Duma, se serait emporté au point de la battre à la sortie de la boîte de nuit. Plus tard ,le vice-ministre Manana a réagi en demandant pardon à la jeune femme, aux Sud-africains et aux femmes, reconnaissant qu’il s’agissait d’une provocation.

“La femme était en train de se diriger vers la porte de la boîte quand le ministre l’a bloqué en la faisant tomber. Il a continué à la taper avec ses pieds. J’étais témoin de la scène”, a déclaré le journaliste Lumko Jimlongo.

Quant à la femme violentée, elle affirme «Le vice-ministre [Mduduzi Manana] et son groupe d’amis m’ont mis des coups de pied, des coups de poing»

« Je sais que mes actions ont déçu et blessé beaucoup de gens dans le pays. En tant que leader, je devrais mieux agir » a déclaré le ministre se disant prêt à coopérer avec la justice .

Publicité 2


L’un des porte-paroles de la police a confirmé à l’Agence France-Presse qu’ils enquêtaient sur l’incident, qui a eu lieu dans les premières heures du dimanche matin.

Pour le ministre de la Police, qui a demandé une enquête, «personne n’est au-dessus des lois». En Afrique du Sud, toutes les huit heures, une femme meurt sous les coups d’un proche, et une femme sur cinq subit au moins une agression violente dans sa vie, selon des statistiques officielles.

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer