Société

Après le mondial 98, Emmanuel Petit dit être devenu un objet sexuel

Le champion du monde de football 1998, Emmanuel Petit, invité d’Europe 1, a expliqué qu’après le sacre, il lui était très difficile de ne pas succomber à la gent féminine.

« Ceci dit », l’émission de Philippe Vandel sur Europe 1 a reçu récemment le footballeur Emmanuel Petit pour la présentation de son troisième livre « Mon dictionnaire passionné de l’équipe de France ». Le champion du monde 1998 s’est confié sur ses relations avec la gent féminine.

Publicité

Selon lui, la victoire des Bleus lors de la Coupe du monde de football 1998 a conditionné son rapport aux femmes. L’auteur du dernier but en finale a expliqué qu’après être devenu champion du monde, il avait été, à sa grande satisfaction, extrêmement sollicité par les femmes au point d’avoir l’impression d’être devenu « un objet sexuel ».

« Il y a prescription maintenant. Mais quand vous êtes en haut de la vague, il y a tellement de sollicitations que c’est très difficile de ne pas succomber. On est faible », a-t-il déclaré au micro de Philippe Vandel.

Dans son nouveau livre, il évoque cet aspect. « J’étais littéralement harcelé. Comment j’ai réagi ? J’en ai profité. Je me suis dit profites-en tant que le train est arrêté à quai ». Aujourd’hui, le footballeur se dit rangé après ce succès auprès des femmes. Il a épousé Maria, un mannequin d’origine russe en 2014 avec laquelle il a eu deux enfants, Violette, 10 ans et Scala, 8 ans, rapporte Pure People. Il a aussi eu une autre fille, Zoé, 14 ans, fruit de son précédent mariage avec Agathe de la Fontaine.

Tags

Jaures Nguessan

Bonjour, je suis Jaurès Nguessan. J'aime les voyages et les découvertes. Vous pouvez retrouver mes articles dans les rubriques d'actualités politiques, sportives, culturelles également dans les faits de sociétés. abraham.nguessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer