France
A la Une

Mort de George Floyd : le silence d’Emmanuel Macron fait réagir ses proches

Le président français ne peut pas contribuer à faire chauffer la « cocotte-minute sociale », a déclaré un proche d’Emmanuel Macron lorsqu’il s’agissait de comprendre le lourd silence accusé par ce dernier au sujet de Georges Floyd, l’homme noir tué cruellement par la police américaine.

Depuis le 25 mai 2020 où George Floyd, un Afro-américain âgé de 46 ans se faisait cruellement ôter la vie par la police de Minneapolis, le président français Emmanuel Macron n’a fait aucune déclaration sur ce sujet. Et ce, en dépit du fait que le tragique événement a attiré l’intérêt de plusieurs de ses homologues européens comme africains.

Publicité

A en croire une source proche de l’actuel locataire de l’Élysée, « on ne peut pas attendre du président qu’il parle surtout, tout le temps ». Il ne peut pas peut pas contribuer à chauffer la « cocotte-minute sociale », estime l’un de ses conseillers.

Emmanuel Macron a toujours été franc, sur tous les sujets. Du moins, selon des diplomates de son bord. Il ne coutera donc rien au président de s’exprimer sur l’affaire Georges Floyd, et sincèrement… Sauf qu’il ne le peut pas. Le sujet dérange-t-il autant que ça ? Pourquoi Macron ne fait-il pas savoir son opinion au sujet de cette cause devenue humaine ? Si toujours est-il qu’il s’exprime honnêtement et sans réserve sur tous les sujets…

Pas de commentaire à ce stade, répète son entourage, avec parfois un brin de crispation.

« Mais on ne peut pas attendre du président qu’il parle sur tout, tout le temps », s’agace-t-on en coulisses. On nous rappelle qu’Emmanuel Macron est attentif à la situation, mais qu’il faut se tourner vers le ministère de l’Intérieur, ou vers la garde des Sceaux pour en discuter pour l’instant. En clair, le président s’exprimera quand bon lui semblera. Il doit éviter de faire chauffer la « cocotte minute sociale », estime un conseiller de l’exécutif. 

Cependant plusieurs autres pays, à l’image de la Chine ont fait connaitre leur opinion. Les autorités chinois ont dénoncé un « deux poids, deux mesures », dont seraient coupables les USA.

Publicité 2

George Floyd a été assassiné le 25 mai 2020, par Derek Chauvin, un policier blanc, au cours d’une interpellation policière. Ce dernier avait retenu l’homme noir au sol, en mettant le genou à son cou.

Notons que le mardi dernier, des manifestations ont également eu lieu en France, avec des manifestants qui demandaient justice pour Adama Traoré, un jeune homme noir, mort en 2016 lors d’une interpellation policière.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page